Appellation du camembert : les industriels doivent bannir le "fabriqué en Normandie"

Appellation du camembert : les industriels doivent bannir le "fabriqué en Normandie"©DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

publié le jeudi 31 décembre 2020 à 15h30

À la suite d'une plainte des petits producteurs normands, défenseurs de l'appellation d'origine protégée (AOP), les industriels ne pourront plus écrire que leurs camemberts a été fabriqué en Normandie. 

La guerre des camemberts dure depuis plus de vingt ans. D'un côté les petits producteurs normands, défenseurs de l'appellation d'origine protégée (AOP), et de l'autre, les industriels ayant fait le choix de ne pas respecter l'AOP. 


Seulement, ces derniers ont utilisé d'un stratagème mettant le doute dans la tête des consommateurs : "fabriqué en Normandie." Problème, dans les faits le lait provient régulièrement d'autres régions, voire même d'autres pays. Ces camemberts "fabriqués en Normandie" n'ont plus rien en commun avec un réel "camembert de Normandie" protégé par une appellation.

Comme le relève le quotidien économique Les Échos, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a changé les règles à compter du 1er janvier. "L'étiquetage des produits ne doit pas être de nature à induire en erreur le consommateur et de nature à usurper des appellations d'origine protégée", a tranché le 9 juillet la DGCCRF.

Une décision qui va modifier considérablement le paysage des camemberts puisque ce sont l'appellation "fabriqué en Normandie" concernait jusqu'à présent dix fois plus de produits que l'AOP (60.000 contre 6.000).
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.