Appel à candidatures : les futurs astronautes européens doivent postuler avant la fin mai

Appel à candidatures : les futurs astronautes européens doivent postuler avant la fin mai
L'astronaute Christian Koch, en sortie sur la Station spatiale internationale (illustration)

, publié le mercredi 31 mars 2021 à 11h50

Presque tous les profils sont recherchés.

Avis aux candidats qui rêvent d'espace : l'Agence spatiale européenne lance sa campagne de recrutement pour ses futurs astronautes. Les candidats ont jusqu'au 28 mai pour déposer leur dossier en ligne (jobs.esa.int), avant le démarrage de la procédure de sélection, qui s'achèvera en octobre 2022 avec l'embauche de quatre à six futurs astronautes.

Pour la première fois, ESA propose en parallèle une procédure de recrutement d'astronaute en situation de handicap physique, touchant les membres inférieurs ou ayant une très petite taille. Ils participeront à une étude de "faisabilité" sur l'accès des vols spatiaux aux "parastronautes".



Les candidats doivent avoir un master dans un domaine scientifique, ou un diplôme de médecine, et trois ans d'expérience professionnelle. La limite d'âge est de 50 ans. Il faut parler parfaitement l'anglais, et la maîtrise d'une deuxième langue est un atout. Il faut aussi fournir un certificat médical du type exigé pour la profession de pilote.

"L'étape la plus sélective est de savoir si vous allez postuler ou non", avait commenté à ce sujet l'astronaute français Thomas Pesquet. Ce dernier s'apprête à retourner dans l'espace, à bord de la Station spatiale internationale. Il y sera commandant de bord dans le cadre de la mission "Alpha", une première dans l'histoire spatiale française.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.