"Anti-perles" du bac : une prof publie les éclairs de génie des élèves

"Anti-perles" du bac : une prof publie les éclairs de génie des élèves
Un élève planche sur l'épreuve de philosophie du bac, le 15 juin 2017 à Paris
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 14h15

"Dom Juan, c'est un peu moi !", "Ce qu'on appelle une raison de vivre est en même temps une excellente façon de mourir" : les bons mots n'ont pas manqué à ce cru 2017 du bac.



Au total, 549.600 personnes, soit près de huit candidats sur dix (78,6%) ont décroché leur bac du premier coup à la session 2017, un résultat en légère baisse par rapport à l'an dernier.
Le taux de réussite provisoire national a baissé de 1 point en comparaison avec 2016. Ce chiffre devrait s'améliorer à l'issue des épreuves de rattrapage.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - "Anti-perles" du bac : une prof publie les éclairs de génie des élèves
  • Il y a eu de grands penseurs ou humoristes qui ont déjà écrit ces anti perles depuis plus de 50 ans , je peux nommer Sacha Guitry, Pierre Dac, plus proche de nous Pierre Desproges et Raymond Devos .Cette prof' qui veut se rendre interressante vient de découvrir qu'il fait jour à midi . Une de plus .

  • Et voilà une bonne réponse au président Macron, nous ne sommes pas rien !! Nous aussi jeunes ou vieux détenons des qualités
    nous aimons la poésie, la littérature , nous écrivons nouvelles, romans etc....

    je n aime ni la poesie , ni la litterature , par contre j aime lire les romans a suspens :) et mon QI n est pas celui d une huitre :p

    Huître, pour la zen attitude.

  • Une idée généreuse et suivie de beaucoup d'effets. Bravo et merci à madame Françoise Cahen

  • "Tu dormais dans mon coeur et je n'osais te réveiller". J'avais 7 ou 8 ans et je n'ai jamais oublié cette phrase d'un livre de la Comtesse de Ségur. C'est elle qui m'a révélé la beauté de notre langue.

  • Cet article montre, s'il en était besoin, la propagande faite à l'école.
    Et hop que je te refourgue un sujet sur les migrants.

    Vous n'avez peut être pas assez fréquenté cette école. Sinon vous sauriez que l'on traite aussi des sujets d'actualité et que sur ces sujets on trouve du bon et du moins bon. Si traiter de l'actualité est de la propagande c'est que vous êtes resté bloqué dans les années 30/40.