Annecy : un homme s'immole par le feu en pleine audience

Annecy : un homme s'immole par le feu en pleine audience

Il a été hospitalisé mais son pronostic vital n'est pas engagé (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 28 octobre 2017 à 08h51

Un quinquagénaire s'est immolé par le feu lors de sa comparution devant le tribunal, vendredi 27 octobre.

Les faits se sont déroulés au moment du rendu du délibéré dans l'affaire dans laquelle il était prévenu, rapporte France Bleu Pays de Savoie.

Il s'est immolé à l'annonce de sa culpabilité, condamné à une peine de prison avec sursis.

L'homme s'est aspergé d'un liquide inflammable qu'il avait introduit dans une bouteille à l'intérieur de la salle d'audience du palais de justice d'Annecy.



UNE CELLULE PSYCHOLOGIQUE MISE EN PLACE

Le prévenu de 54 ans comparaissait pour des dénonciations calomnieuses et des menaces de mort à l'encontre de gendarmes et de magistrats, indique une source judiciaire à France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. L'homme s'est brûlé au bras et au cou, et a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le SMUR. Il a été hospitalisé mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Cet homme, de par ses rapports avec la justice, a peut-être voulu par ce geste, manifesté sa rancoeur vis à vis de l'institution judiciaire, avance la procureure de la république d'Annecy, Véronique Denizot.

Tout le tribunal a été évacué a cause de la fumée. Une cellule psychologique a été mise en place par le SAMU pour assister les témoins, très choqués par la scène.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
71 commentaires - Annecy : un homme s'immole par le feu en pleine audience
  • Bravo pour la sécurité.

  • S'immoler s'est se donner la mort, son pronostic vital n'est pas engagé, il ne s'est donc pas immolé, il a éventuellement tenté de s'immoler...

  • pauvre homme en arrivé la ****

    en arriver là ou bien il en est arrivé là :le Français bon sang !

  • Il faut croire que, une fois de plus, un journaliste a voulu montrer le niveau très bas en langue française de sa profession (comme l'exemple ci-après, les cas de figures sont quasi journaliers !) : "...a peut-être voulu par ce geste, manifesté sa rancœur..." C'est drôle mais moi, j'aurais préféré voir MANIFESTER !

    Oui mais toi, tu aimes manifester. Non, je rigole !

    encore un prof qui fait du zèle le samedi, au boulot fainéant

    Moi je ne suis pas prof et ça me gêne aussi, de la part d'un journaliste en plus ....

  • On peut se demander pourquoi il s'est immolé par le feu alors qu'il n'était condamné qu'à une peine avec sursis !

    C'est vrai qu'il "n'avait" que menacé de mort des gendarmes...

    Ce n'est pas une mince épreuve d'être "accusé" et de passer devant un tribunal.
    Il a sombré dans la dépression, au point de vouloir mettre fin à ses jours devant toute une société qu'il doit estimier "injuste"...