Amiens : des personnes vaccinées avec des doses décongelées depuis trop longtemps

Amiens : des personnes vaccinées avec des doses décongelées depuis trop longtemps©Panoramic (photo d'illustration)

publié le mardi 30 novembre 2021 à 18h50

Le 12 novembre dernier, à Amiens (Somme), 83 personnes ont reçu des doses de vaccin Pfizer périmées, explique Le Courrier Picard.

Alors que la campagne vaccinale est de nouveau au centre des débats depuis l'émergence de la cinquième vague et la découverte du variant Omicron, de nombreux Français se rendent dans les centres de vaccination afin de recevoir leur dose de rappel ou leur première injection. Le vendredi 12 novembre, dans un centre d'Amiens, 83 personnes ont reçu des doses de vaccin Pfizer. Cependant, ces dernières étaient décongelées depuis trop longtemps. En effet, les doses doivent être décongelées depuis 30 jours maximum pour être injectées. Or, les 83 personnes concernées ont été vaccinées avec des doses décongelées depuis 35 jours, précise Le Courrier Picard.


Pas de danger selon l'Agence régionale de Santé

Toutefois, l'ARS et la préfecture de la Somme expliquent que ces injections ne présentent pas de toxicité pour les personnes concernées. Néanmoins, il est admis que l'efficacité du vaccin diminue au-delà des 30 jours de décongélation. La préfecture a contacté les personnes concernées : « Elles ont été parfaitement identifiées et chacune d'entre elles a été contactée afin de lui proposer une nouvelle injection, selon les préconisations du centre régional de pharmacovigilance, par le service départemental d'incendie et de secours, gestionnaire du centre de vaccination », a-t-elle déclaré. Cette possibilité de nouvelle injection a été confirmée par l'ARS. Cette injection pourra être réalisée dans un centre de vaccination, en pharmacie ou chez le médecin traitant. L'ARS ajoute que le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) pourrait être mobilisé pour des vaccinations à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.