Alstom Belfort : les 30 millions promis par la direction seraient destinés à des trains suisses

Alstom Belfort : les 30 millions promis par la direction seraient destinés à des trains suisses

Alstom a pris l'engagement d'investir 30 millions d'euros (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 30 octobre 2016 à 10h37

Les promesses sont déjà remises en question. Des élus belfortains ont appelé la direction d'Alstom à respecter les engagements pris début octobre pour sauver le site de Belfort, lui reprochant de les "dénaturer" et demandant au gouvernement de les faire respecter.



"Le 4 octobre dernier, dans le cadre d'une déclaration commune avec l'État, l'engagement avait été pris par Alstom d'investir 30 millions d'euros dans le programme de développement des locomotives de manœuvre de la gamme H4 à motorisation diesel", expliquent le maire de Belfort Damien Meslot, le président du Conseil départemental Florian Bouquet et le sénateur Cédric Perrin, tous les trois du parti Les Républicains, dans un communiqué.

"Or, aujourd'hui Monsieur Eyméoud (Jean-Baptiste Eyméoud, directeur général France d'Alstom, NDLR) dénature cet engagement en affirmant que cet investissement est en fait déjà inclus dans un programme destiné aux chemins de fer suisses", poursuivent-ils, demandant au Secrétaire d'État à l'Industrie de s'assurer que "les obligations auxquelles les parties se sont astreintes soient respectées".

"POUR LES CHEMINS DE FER SUISSES ET LES FUTURS CLIENTS"

Vendredi, André Fages, délégué syndical CFE-CGC d'Alstom Belfort, avait également indiqué à l'AFP que les syndicats se sentaient "floués" par la manière dont la direction entendait appliquer l'accord annoncé début octobre, après la tenue jeudi d'un comité central d'établissement à Paris. Une porte-parole d'Alstom a assuré samedi que ces 30 millions d'euros serviraient "comme prévu à développer la plateforme de locomotives hybrides Prima H4". "Dans le plan de l'Etat il y a un contrat pour les locomotives de manœuvre et de fret de ce type", a-t-elle ajouté.

"L'objectif est le développement de différentes versions de la Prima H4 pour les chemins de fer suisses et les futurs clients", a-t-elle encore dit. Invoquant un calendrier de commandes insuffisant, la direction du groupe ferroviaire français avait annoncé en septembre son intention de transférer la production de Belfort sur un autre site, provoquant une levée de boucliers chez les salariés comme des élus locaux et du gouvernement, qui détient 20% des voix au conseil d'administration d'Alstom.

Le 4 octobre, le gouvernement avait annoncé plusieurs centaines de millions d'euros de commandes de trains et de locomotives pour Alstom. De son côté, le groupe s'était engagé à investir à moyen terme dans son usine de Belfort et à diversifier ses activités, avec notamment des bus électriques.
 
5 commentaires - Alstom Belfort : les 30 millions promis par la direction seraient destinés à des trains suisses
  • Encore une affaire qui fait " plouf ".......
    Mais il faudrait que cela soit le dernier car y a plus d'eau dans la piscine ......A pu la lolo.............!

  • ils ont pas encore compris que Poupart Lafarge son but c'est de vendre Alstom, comme son comparse Kron

  • Encore une fois l'Etat s'est occupé de se qui ne le regarde pas, ce n'est pas son rôle de s'occuper de la fabrication du boulon de 8, il en est incapable.
    Si depuis 35 ans les gouvernement s'étaient occupés de faciliter et soutenir le travail de nos entreprises, nous ne les verrions pas à bout de souffle se faire racheter par petits bouts par des investisseurs étrangers. La France est entrain de se faire dépecer sans émouvoir grand monde.

  • Changeons de paradigme, changeons d'époque, changeons les gouvernants. A la poubelle ces vieilleries de 1930. L'Etat ne doit plus se mêler de l'industrie. Il n'a jamais réussi qu'à faire payer les contribuables ! Qu'il se cantonne dans ses fonctions régaliennes.

    vous racontez n'importe nawak

  • Ces locomotives sont destinées à SBB Infrastructures;cela va donner du travail au site de Belfort.Pourquoi va t'on encore ergoter là dessus ?.Quand finira t'on par comprendre que l'industrie ferroviaire française (Alstom;Bombardier;CAF....) ne peut vivre avec la SNCF et la RATP comme seuls clients !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]