Alpes : la photo choc des maires contre les loups

Alpes : la photo choc des maires contre les loups

Un loup photographié au parc animalier Planète sauvage le 14 octobre 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 06 novembre 2017 à 10h22

"N'obligez pas les maires à faire ça !". Les élus des départements alpins ont posé pour une photo choc, accompagnée de ce message, fusil à la main et écharpe tricolore.

Objectif : obtenir des autorités un assouplissement des règles de prélèvement du loup dans leur département, rapporte France Bleu Pays de Savoie lundi 6 novembre.



Selon le président de l'Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales (USAPR), interrogé par France Bleu, le communiqué ne signifie pas que les maires vont chasser eux-mêmes le loup des territoires alpins. "Non, les maires ne sont pas prêts à tuer des loups eux-mêmes (...) c'est surtout une image d'alerte. Il risque de se passer des choses hors-la-loi, avec du braconnage", explique pour France Bleu Pierre-Yves Bonnivard maire de Saint-Colomban des Villards (Savoie).

UN LOUP QUI N'A PLUS PEUR

"La pression est insupportable pour les éleveurs et les agriculteurs", regrette-t-il. Selon le président de l'USAPR, "les mesures de protection des troupeaux ne suffisent plus" face à un loup "qui s'adapte à la présence du berger" et peut aujourd'hui attaquer dans son dos, affirme l'édile. Les élus de ces villages de montagne espèrent un assouplissement des règles afin de "tirer le loup" plus facilement.

Alors que l'heure est encore à la concertation, le nouveau plan loup devrait entrer en vigueur pour 5 ans, en janvier 2018. Les éleveurs et maires espèrent se faire entendre avant sa mise en application. L'USAPR participe lundi 6 novembre à une réunion de concertation en présence d'élus, de représentants des organisations syndicales et de scientifiques, détaille France Bleu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
17 commentaires - Alpes : la photo choc des maires contre les loups
  • Il y a comme un loup dans cette histoire ... Il y avait un consensus entre l'entretien des paysages, la qualité des productions souvent en circuit court, le maintien d'une culture rurale d'un côté, et de l'autre des chemins et des paysages ouverts, des endroits accueillants, la beauté à portée des yeux et la gastronomie abordable ...

    Mais on ne peut aimer en même temps le loup et le mouton, d'un côté comme de l'autre. Le visiteur redevient un bobo ignare, l'éleveur un pov'mec cupide, tricheur et fainéant. Quand les paysans auront disparu et que les paysages se seront fermés, d'autres destinations apparaîtront. Tout va bien.

  • les maires à la solde des éleveurs qui font semblant d'être fâchés par les loups, alors que les chiens errants font peut être plus de dégats et les touristes qui font n'importe quoi aident les loups qui eux ne tuent que pour manger.
    et puis il y a de la prévention à faire au lieu de se lamenter, mais il est vrai qu'il faut payer pour sécuriser.
    il est vrai aussi qu'il n'y a qu'en France que les loups sont aussi cons, dans les autres Pays tout se passe pour le mieux et on entend pas de plaintes.

  • Et ça sert à quoi les loups?

    et ça sert à quoi l'humain à part foutre la planète en l'air ?

    et ça sert à quoi l'humain à part foutre la planète en l'air

    Les loups étaient là bien avant que l'homme n'apparaisse , ils sont chez eux ,le tout c'est d'apprendre à vivre avec , il est vrai que certains chiens errants font surement plus de dégâts parmi les moutons que les loups et n 'ont pas les techniques de chasse comme le fait en général le loup en meute , il ne tue que pour se nourrir , alors que l'homme tue à la chasse rien que pour le plaisir de tuer du gibier qu'ils ne mangerons même peut-être pas , la préhistoire c'est fini depuis bien longtemps , la chasse ne sert plus à rien , il y a assez de prédateurs pour l'équilibre animal dans la nature

  • Qui pleure sur le sort des moutons ? Des loups, oui, mais en parcs animaliers.

    Vous voulez nous faire croire que vous pleurez sur le sort des moutons ? Nous ne sommes pas assez naïfs pour cela... Bon soir

    le sort des moutons ? une éleveuse se réjouissait du chiffre d'affaire qu'elle faisait lors des fêtes de l'Aïd, alors le sort des moutons, laissez moi rire !

  • Espagne, Italie, Russie, USA pas de soucis.
    GB pas de soucis avec les chiens errants ( pas de lou, mais autant d'attaques que chez nous)
    France, que des soucis.
    sont vraiment mal élevés, ces loups.

    Ou simplement un manque de gibiers dû à l'action des chasseurs ?

    Pas de soucis en Espagne (où l'abattage du loup est autorisé !!! ce qui explique qu'il y en a moins qui sévissent dans nos Pyrénées) ni en Suisse ni en Allemagne ni en Italie ....le psitaccès reprend les arguties des écolos bobos défenseure du lou en 4x4 avec pare buffle sur les chiens errants...
    Ce qui est plus que curieux c'est que ces horribles chiens errants ne séviraient ... principalement que dans les régions où le loup est réapparu pour satisfaire les dits écolobobos mais pas dans les autres régions d'élevage ...

    Et en France, le seul pays au monde, ou il n'y a aucun chien errant, ça te cause, pépé ?

    il n'y a de chiens errants que dans l'arc alpin c'est bien connu de tous ceux qui disposent de quelques cellules grises

    Et les chiens errants n'attaquent jamais c'est bien connu.
    Et c'est bien connu aussi, les francs n'abandonnent jamais leurs animaux. Enfin à 100 000 près.

    et oui mon bon alpha, ils se rendent même spécialement dans le Mercantour pour y abandonner les leurs à coté des ovins ....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]