Allergies au pollen : sept départements en alerte rouge

Allergies au pollen : sept départements en alerte rouge
(photo d'illustration)

, publié le mardi 18 février 2020 à 18h10

Le risque allergique est déjà maximal dans le Nord-Est et sur le pourtour méditerranéen, en raison de températures douces qui favorisent la dissémination des particules.

Sept départements ont placés en risque de niveau "très élevé" face à la dispersion des pollens. Dans le Nord-Est, le risque d'allergie au pollen d'aulne varie entre le niveau moyen la plupart du temps et localement élevé à très élevé pour trois départements : le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68) et les Vosges (88).

Autour de la Méditerranée, les concentrations de pollens de cyprès seront fortes avec un risque d'allergie qui sera très élevé dans le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, l'Aude et les Pyrénées Orientales et il élevé partout ailleurs. "Les températures douces favorisent la dispersion des pollens dans l'air", commente Samuel Monnier, ingénieur au Réseau national de surveillance aérobiologique (Rnsa), interrogé sur franceinfo ce mardi 18 février.



"Ça va durer, pour les pollens de cyprès, encore un bon mois autour de la Méditerranée. Après, il y a les bouleaux qui vont arriver et les graminées, d'autres espèces". "Avec le changement climatique, on a des saisons qui sont allongées et des concentrations de pollen qui sont plus fortes dans l'air", prévient-il encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.