Alimentation : les Français ont mieux mangé pendant le confinement

Alimentation : les Français ont mieux mangé pendant le confinement
Un étal de marché, à Paris, en mars 2020

, publié le lundi 08 juin 2020 à 08h20

Les longues semaines passées à domicile ont poussé les Français à surveiller davantage leur alimentation et réduire leur consommation d'alcool et de tabac, selon une enquête relayée par Franceinfo et Le Figaro Santé.

Si le confinement a donné un coup d'arrêt massif à la marche du pays pendant le printemps, il a au moins poussé les Français à mieux manger. C'est en tout cas ce qu'affirme une étude Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro Santé rendue publique lundi 8 juin. Ce sondage compare les pratiques d'un échantillon d'un millier de personnes, sondées à la mi-mars (juste avant la mise en place du confinement) puis à la mi-mai, juste après la levée des restrictions de déplacement. Constat : le confinement a limité les mauvaises pratiques alimentaires de la population, qui a réduit sa consommation de produits gras et sucrés (79% avant le confinement contre 76% après).


Concernant la consommation d'alcool, la tendance est similaire. 57% d'entre eux disaient boire de l'alcool de façon régulière ou occasionnelle en mars, avant la mise sous cloche du pays contre 51% au mois de mai. La proportion de fumeurs réguliers est elle aussi en recul (27% à 23% entre les deux périodes).



Cette tendance du "mieux-manger" pendant le confinement est par ailleurs appuyée par une autre enquête publiée le même jour par RMC. Selon ce sondage OpinionWay, un Français sur deux dit avoir pris des petits-déjeuners plus complets et plus équilibrés.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.