Alimentation : 76% des Français se disent prêts à réduire leur consommation de viande et de poisson, selon un sondage

Alimentation : 76% des Français se disent prêts à réduire leur consommation de viande et de poisson, selon un sondage©FRANCOIS GUILLOT / AFP
A lire aussi

publié le vendredi 03 décembre 2021 à 20h08

L'enquête relève par ailleurs que près de la moitié des Français (48%) ont augmenté leur consommation de produits végétaux au cours des deux dernières années.

Une bonne résolution alimentaire qui montre la préoccupation des Français pour leur santé et la planète. Selon un sondage Ifop pour Ouest-France publié ce vendredi 3 décembre, ils plus de trois sur quatre à se dire prêts à diminuer leur consommation de viande et de poisson.



76% des personnes interrogées affirment être prêtes à réduire la part de protéines animales dans leur alimentation et à privilégier les produits "de meilleure qualité environnementale" lorsqu'ils en consomment, contre 67% en 2017, indique cette étude.

L'enquête, publiée à l'occasion des Assises de l'agriculture, de l'alimentation et de la santé organisées par le quotidien régional jeudi et vendredi à Nantes, relève par ailleurs que près de la moitié des Français (48%) ont augmenté leur consommation de produits végétaux au cours des deux dernières années.

Une tendance appelée à se poursuivre puisque 42% des sondés prévoient d'en consommer davantage dans les années à venir.

Légère baisse de la consommation de produits "Bio"

A l'inverse, la part de la population consommant au moins de temps en temps des produits labellisés "Bio" marque le pas, après avoir augmenté régulièrement pendant plus de 20 ans.

61% des Français achetaient des produits "Bio" en 1998, 80% en 2011 et 87% en 2020, contre 84% en 2021.

Ce reflux s'explique en partie, d'après l'étude, par une baisse de confiance en l'appellation "Bio" : alors que 70% des consommateurs lui apportaient crédit en 2008, ils ne sont plus que 52% en 2021.

De plus, 91% des sondés estiment que les produits "Bio" sont vendus "trop cher".

En parallèle, 86% des Français disent vouloir privilégier dans leurs achats des marques alimentaires locales.

Cette proportion varie toutefois en fonction des niveaux de revenus : alors que 92% des sondés "aisés" préfèrent les marques locales, ce chiffre baisse de 14 points dans les catégories plus modestes.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré sur internet du 16 au 19 novembre 2021, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Préoccupation environnementale

L'environnement préoccupe les Français, comme le prouve un autre récent sondage, datant de septembre dernier : plus d'un Français sur deux (53%) estime que les médias et les journalistes n'accordent "pas assez de place" aux "questions posées par le changement climatique et l'environnement", d'après une étude Viavoice pour les Assises du journalisme de Tours.

Les sondés souhaiteraient que le changement climatique soit plutôt traité de manière "constructive, porteuse de solution" (51%), "vérifiée" (42%) et "pédagogique" (35%).

"Connaître les engagements d'un média pour limiter son impact environnemental" pourrait en outre encourager près de 60% des sondés "à le consommer au détriment d'un autre moins respectueux de son empreinte écologique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.