Alerte enlèvement : le soulagement de la mère de Djenah

Alerte enlèvement : le soulagement de la mère de Djenah©DR

, publié le mercredi 19 octobre 2016 à 20h00

"Un cauchemar qui s'achève". Cette fois encore l'alerte enlèvement a fait ses preuves.

Djenah, quatre mois, avait été enlevée mardi 18 octobre par son père à Grenoble (Isère). Ce dernier, Steeve Ben Y Saad, a lui-même appelé la police ce mercredi 19 octobre. Ce SDF de 28 ans avait soustrait sa fille alors que le nourrisson se trouvait avec sa mère dans un foyer de femmes battues. Il a escaladé le balcon et forcé une fenêtre pour s'introduire dans l'appartement.

Au micro de RTL, sa mère ne cache pas sa joie. "C'est ma chair, c'est mon sang, c'est mon bébé donc oui, le bonheur total". Et d'ajouter : "Très gros soulagement, il y a pas de mots pour définir exactement ce que je ressens". À propos des 24 heures d'angoisse, Vanessa raconte avoir eu très peur. "Je ne savais pas où elle était. Elle était en pyjama et n'avait pas à manger. Elle n'avait rien quand son papa l'a pris". Et de poursuivre : "Aujourd'hui, je suis très heureuse et très soulagée de l'avoir retrouvée. Un cauchemar qui s'achève et le début du bonheur qui recommence".

Vanessa s'est aussi exprimée concernant le dispositif mis en place pour retrouver son enfant : "Je suis très heureuse d'alerte enlèvement, c'est grâce à ça que depuis hier soir tout s'est bougé et tout s'est mis en place". Sur le contexte de l'enlèvement, la mère de Djenah évoque "un coup de folie". Citée par France 3, elle souligne : "Je lui en veux et je lui en veux pas. La seule chose que j'aimerais, c'est qu'il se fasse suivre". Steeve Ben Y Saad devait être présenté jeudi 20 octobre au tribunal de Grenoble (Isère) pour des faits de violence contre la mère de Djenah.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.