Alerte aux fortes chaleurs, déjà trois morts dans l'Hérault

Alerte aux fortes chaleurs, déjà trois morts dans l'Hérault©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 13 juin 2017 à 08h00

Le pays suffoque. Lundi 12 juin, des records de température ont été battus à Avignon où le mercure atteignait 37°C.

Ce mardi 13 juin, la chaleur écrasera encore le sud de la France. D'ailleurs, Météo France prévoit un épisode de fortes chaleurs dans la vallée du Rhône et la région Grenobloise. Elle a également placé dix-huit départements en vigilance jaune orages et canicule. L'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Dordogne, la Gironde, la Haute-Loire, les Landes, la Loire, la Lozère, le Lot-et-Garonne et le Lot et le Puy-de-Dôme sont concernés par la vigilance aux orages. La vigilance canicule concerne les départements de l'Ardèche, de la Drôme, du Gard, de l'Isère, du Rhône, Vaucluse. "Les températures maximales sont toujours exceptionnellement élevées, avec pas moins de 37 à 38 degrés attendus de la vallée du Rhône à Carpentras, 35 à 36°C d'Apt au Sud Luberon, et 30°C sur le Plateau d'Albion", écrit France Bleu relayant une information de Météo France.

Et la chaleur pourrait avoir fait ses premières victimes. Comme le révèle Midi Libre, trois personnes entre 38 et 41 ans ont trouvé la mort ce week-end dans l'Hérault. Parmi les trois victimes figurait le patron de la police municipale de Cazouls-les-Béziers. Agé de 39 ans, il est décédé brutalement alors qu'il faisait du sport. Les deux autres personnes ont été victimes, d'après RTL, d'hydrocution, d'hyperthermie et de déshydratation. Pour éviter les drames, les autorités rappellent l'importance de ne pas pratiquer une activité sportive aux heures les plus chaudes de la journée, de boire suffisamment et de se rendre dans des lieux climatisés.

Afin de prévenir des situations à risque, la ministre de la Santé a annoncé certaines mesures. Agnès Buzyn a demandé aux mairies de recenser les lieux où les personnes pouvaient se réfugier en cas de trop forte chaleur. Elle rappelle l'importance de la mobilisation de chacun.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU