Aix-en-Provence : des bracelets anti-intrusion testés dans les écoles

Aix-en-Provence : des bracelets anti-intrusion testés dans les écoles
Les établissements scolaires d'Aix-en-Provence testent des bracelets anti-intrusion, qui permettent de prévenir la police (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 24 septembre 2016 à 14h40

Un gros bouton orange, porté autour du poignet ou du cou, à utiliser en cas d'intrusion dans une école, et qui prévient automatiquement la police municipale. Les écoles primaires et maternelles d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) testent depuis quelques jours des bracelets anti-intrusion, mis à disposition du personnel enseignant, révèle samedi 24 septembre Europe 1.

Le dispositif, relié à la police municipale, pourrait intéresser plusieurs communes.

"C'est un bracelet que l'on peut porter autour du cou, du bras. Excusez-moi mais si quelqu'un enjambe et pénètre par infraction dans un établissement, moi je me dis, en tant que directrice 'ouh lala, y'a un souci', donc j'appuie sur le bouton, explique l'adjointe à l'éducation de la mairie d'Aix, Brigitte Devesa, citée par la radio. On peut très bien tomber sur un abruti ou un fada... Tous les moyens doivent être mis en place pour empêcher ou dissuader."

Dix à douze bracelets ont été distribués dans chacune des 74 écoles maternelles et primaires publiques de la ville, soit un total de 800 dispositifs, révélait le 15 septembre l'Express. La municipalité a dégagé un budget de 160.000 euros, pour protéger les quelques 9.400 petits Aixois et leurs enseignants. Ces derniers ont été désignés comme une cible par le groupe Etat islamique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU