ALERTE INFO
10:59 Ligue 1 : le match Marseille-Bordeaux, prévu dimanche, est reporté

Airbus : 1.164 postes supprimés dont 640 en France

Airbus : 1.164 postes supprimés dont 640 en France
Airbus va supprimer 1.164 postes, dont 640 en France. Le site de Suresnes (Hauts-de-Seine) sera fermé (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 29 novembre 2016 à 12h44

L'avionneur européen a annoncé la suppression de 1.164 emplois dans toute l'Europe. En France, ce sont 640 postes qui sont concernés, notamment sur le site de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, qui fermera en 2018.

La direction d'Airbus anticipe ainsi sa restructuration, mise en place à compter de l'an prochain.

L'entreprise "a confirmé la fermeture à mi-2018 du site de Suresnes, soit 308 suppressions de postes et 150 'mobilités' de Suresnes vers Toulouse", a déclaré à la presse le coordinateur du syndicat majoritaire FO, Yvonnick Dréno. Dans le même temps, l'entreprise prévoit de créer 230 emplois.

Le directeur des ressources humaines, Thierry Baril, a indiqué que les départs se feraient sur la base du volontariat. Toutefois le groupe n'exclut pas des licenciements si ses objectifs ne sont pas atteints en 2018.



Le comité européen s'est réuni mardi 29 novembre à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, pour présenter le programme de suppressions et de transferts de postes aux syndicats. Ces derniers dénoncent une "logique financière" inacceptable puisque le groupe est à la tête d'un carnet de commandes record de près de 1.000 milliards d'euros, ce qui correspond à une production comprise entre 8 à 10 ans. C'est "uniquement un plan social de confort, pour générer du cash et de la trésorerie", a fustigé un représentant syndical du site de Suresnes.

- FUSION ENTRE DIFFÉRENTES BRANCHES -

Baptisé Gémini, le plan de réorganisation du groupe consiste à fusionner à Toulouse les sièges de la branche d'aviation commerciale (Airbus SAS, 70% de l'activité) avec le groupe (Airbus Group SAS). Cette fusion-intégration touche presque exclusivement les fonctions administratives. Elle doit fait naître une nouvelle entité, baptisée tout simplement "Airbus".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.