Air France : une formation de pilote avec un simple bac en poche

Air France : une formation de pilote avec un simple bac en poche
Devenir pilote de ligne avec seulement le bac en poche, c'est le principe des formations "Cadets" d'Air France

Orange avec AFP, publié le samedi 20 janvier 2018 à 13h10

Vous rêvez de devenir pilote de ligne ? Pour faire face à la pénurie de commandants de bord, Air France va relancer à partir du 30 janvier sa filière "cadets". Celle-ci sera accessible dès le bac en poche et permettra de piloter des Airbus A320 ou des Boeing B737.

L'important besoin en pilotes de ligne pousse la compagnie française à revoir ses critères pour s'installer aux commandes de certains de ses appareils.

Nombre de passagers en augmentation, développement des filiales low cost (Joon, Transavia), départ à la retraite... Air France estime qu'elle aura besoin de recruter une moyenne de 250 pilotes de ligne par an cela chaque année jusqu'en 2023. Elle a donc décidé de rouvrir une formation baptisée "cadets Air France" fermée depuis 2008.

160 EUROS DE FRAIS D'INSCRIPTION

Celle-ci se déroule sur une durée de 24 mois. Pour postuler à cette formation, il faut avoir la nationalité d'un pays européen, parler couramment français, avoir un bon niveau d'anglais (850 points minimum au TOEIC) et avoir une aptitude médicale de Classe 2 (équivalent d'un certificat médical pour les sportifs). Il faut également ne jamais avoir été éliminé d'un autre concours de la compagnie aérienne.



Quant au niveau d'études, les candidats doivent avoir au minimum le baccalauréat et un certificat d'aptitude aux épreuves de "l'ATPL théorique" délivré par une école homologuée d'un état membre de l'Union Européenne. Les candidats devront ensuite réussir plusieurs tests de logique, de raisonnement, de culture générale et d'anglais mais aussi psychotechniques et psychomoteurs. Le but est d'évaluer la capacité des candidats à résister à une situation de stress.

Le prix de la formation - entre 80 et 100.000 euros, selon Sud Ouest - sera ensuite prise quasi-totalement en charge par Air France. Le candidat devra s'acquitter de 160 euros de frais d'inscription. Les boursiers du gouvernement français en sont exonérés. La présélection des dossiers débutera en mars. D'autres promotions sont également prévues l'année prochaine et les années suivantes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
36 commentaires - Air France : une formation de pilote avec un simple bac en poche
  • des aptitudes oui
    dune capacité à apprendre oui
    des aptitudes physiques oui

    il y a fort à penser que celui ou celle qui a déjà a cela a aussi le Bac
    Alors qu'avoir le bac n'implique pas du tout les qualités requises en premier

    Cette notion universitaire et populiste :si tu n'as pas le Bac t'es moins que rien- nous coute cher; surtout lorsqu'elle s'applique à des seniors

  • Pourriez vous arreterv ce quen l'on ne peut que qualifier ...d'idiotie ( je m'excuse d'etre aussi direct ) :
    IL FAUT AVOIR ...SON CERTIFICAT ATPL !
    savez vous au moins ...ce que c'est ...?

  • J'ai 2 amis commandants de bord qui n'avaient même pas le bac, mais qui étaient très doués en pilotage ..Pilotes de planeur à 16 ans, et instructeurs avion en aéroclub dès 20 ans...L'un d'eux vient de prendre sa retraite avec 48000 heures de vol au compteur...

    et , c'etait ...au moyen age ...? ou avant ?
    l'un des deux n'etait il pas ...Icare par hasard ...?

    gegetdm il est de qu'elle époque ? d'un autre siècle mais lequel? mais oui bien sur! de notre temps avec beaucoup de prétention , jeune requin qui est affamé...bref ;-)

  • Le bac est le niveau minimal pour pouvoir se présenter à la sélection.
    Il est probable qu’avec ce seul niveau d’education les chances de réussite sont quasiment nulle.
    De plus, il faut une maturité certaine pour réussir aux différents tests qui jalonne la sélection.
    Pour prétendre réussir cette sélection il faut un niveau minimal bac+2 de classe préparatoire car il est probable que des « bac+5 » concouren.

  • Les pilotes doivent être assortis aux vols et aux avions low-cost.