Air France : nouvel appel à la grève les 3 et 7 avril

Air France : nouvel appel à la grève les 3 et 7 avril

Des salariés d'Air France en grève à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle le 22 février 2018.

Orange avec AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 15h41

Une journée de mobilisation était déjà prévue pour ce vendredi 30 mars, veille du week-end de Pâques, les syndicats réclamant des augmentations de salaires. L'intersyndicale appelle à deux nouvelles journées de grève, mardi 3 et samedi 7 avril.

Dix syndicats d'Air France, tous métiers confondus, appellent à la grève les 3 et 7 avril (début des vacances de printemps pour la zone A). Ces deux journées s'ajoutent à la grève programmée vendredi 30 mars. Les salariés demandent une augmentation générale de 6%. 

"Nous allons durcir le rythme des mouvements" face à une direction qui, "en n'apportant aucune réponse concrète" aux revendications déjà exprimées les 22 février et 23 mars, "campe sur ses positions et cherche la division", indique un communiqué des organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD). 

Nouvelle réunion avec les pilotes mardi

Par ailleurs, une négociation entre la direction et les pilotes doit s'ouvrir mardi à l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle. Il s'agit de trouver "les moyens de favoriser la croissance d'Air France, en vue d'un accord 'gagnant-gagnant', favorable aux pilotes comme à l'ensemble des salariés", a détaillé la direction dans un mail au personnel jeudi.

"Le thème imposé par la direction est pour l'instant : 'Les négociations sont possibles du moment qu'elles ne coûtent rien !'. Peu de chance d'aboutir avec un tel programme", estime le président du SNPL Air France (65% des voix), Philippe Evain. Un accord "gagnant-gagnant", "ça veut dire 'faites des efforts pour financer vos augmentations'", ce que refuse le Spaf (21%), a réagi son président, Grégoire Aplincourt. Les précédentes tentatives de la direction pour déminer le conflit n'ont pas porté leurs fruits.

Deux journées de grève depuis le début de l'année

Les personnels d'Air France ont manifesté leur mécontentement vendredi, à l'appel de 11 syndicats. Trois quarts des vols (75%) ont été maintenus dans l'ensemble, comme le 22 février, cette première journée de grève ayant coûté 26 millions d'euros, selon les calculs de la compagnie.

Pour 2018, la direction a décidé d'appliquer unilatéralement une augmentation générale de 1%, en deux temps, couplée à une enveloppe d'augmentations individuelles (primes, promotions, ancienneté...) de 1,4% pour les seuls personnels au sol. Les syndicats jugent ces mesures insuffisantes au regard des résultats de l'entreprise et des efforts fournis dans le passé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
45 commentaires - Air France : nouvel appel à la grève les 3 et 7 avril