Air France : la CGT évoque "de fortes probabilités" qu'une nouvelle grève éclate

Air France : la CGT évoque "de fortes probabilités" qu'une nouvelle grève éclate
Un avion Air France sur le tarmac d'un aéroport en Virginie, aux États-Unis, le 24 août

, publié le lundi 27 août 2018 à 09h00

Les syndicats se réunissent ce lundi 27 août, pour la première fois depuis la fin du précédent mouvement, qui avait entraîné en mai la démission du PDG Jean-Marc Janaillac.

Bientôt une nouvelle grève chez Air France ? Après un printemps très agité, le scénario d'une reprise du conflit est envisagé par les syndicats. "On va se poser la question de savoir si on relance la grève ou pas.

Il y a de fortes probabilités que ce soit le cas. Les salariés sont dans cet esprit-là", a déclaré sur France Info le délégué CGT d'Air France, Vincent Salles, lundi 27 août.



Si en début d'année le bras de fer portait sur les salaires, les syndicats ont désormais une source supplémentaire de mécontentement : la nomination du Canadien Benjamin Smith à la tête de la compagnie. Pour Vincent Salles, cette arrivée s'est faite "en catimini", sans prendre la température auprès des employés. Le syndicaliste dénonce le "profil anglo-saxon" de l'ex-numéro 2 d'Air Canada, "connu pour avoir fait des accords sociaux au rabais, pour avoir fait la croissance avec les low-cost".



"Si on se met en grève, c'est bien pour continuer à mener la bataille sur la question du rattrapage des salaires", a toutefois tenu à rappeler le représentant de la CGT. Au printemps, les syndicats avaient fait durer la grève pendant 15 journées afin d'obtenir une hausse de 6% des salaires. Dans un projet d'accord, la direction avait proposé une augmentation de 2% sur l'année 2018, option que les salariés avaient rejetée lors d'un référendum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.