Aides sociales : un pactole colossal échappe aux Français

Aides sociales : un pactole colossal échappe aux Français©Panoramic (Photo d'illustration)

publié le mardi 18 janvier 2022 à 09h40

Au moins dix milliards d'euros ne seraient jamais réclamés par leurs potentiels bénéficiaires, rapporte Le Parisien.

C'est un montant colossal qui échappe chaque année aux Français. Selon une étude de la plateforme Mes allocs, et publiée par Le Parisien, de nombreux habitants de l'Hexagone ne réclameraient pas les aides sociales auxquelles ils ont droit. Au moins dix milliards d'euros ne seraient ainsi jamais touchés par leurs potentiels bénéficiaires chaque année. Face à ce chiffre, le site Mes-allocs.fr a tenté de déterminer les aides qui sont le moins demandées, en regroupant plusieurs données.


Si l'allocation de rentrée scolaire est assez demandée, seuls 5% des foyers concernés ne la réclament pas, d'autres comme l'allocation éducation enfant handicapée (AEEH) est particulièrement méconnue des Français. Ainsi le taux de non-recours pour cette aide est estimé à 85% avec 300.000 parents allocataires qui ne le touchent jamais. Même bilan pour l'Allocation adulte handicapé (AAH) avec un taux de non-recours à 61%.

Disparité entre les départements

Plus surprenant, 35% des bénéficiaires du RSA ou 53% de ceux de la prime d'activité ne réclament jamais ces aides. Parmi les explications avancées pour ces taux importants : l'actualisation trimestrielle qui pourrait représenter un obstacle pour de nombreuses personnes.

Autre bilan tiré de l'étude publiée par Le Parisien, les disparités entre les départements sont importantes. L'AAH semble ainsi bien plus connue dans l'Aude ou la Lozère, avec un taux de non-recours de 39%, que dans l'Ain ou la Haute-Savoie ou 73% des personnes qui pourraient la toucher qui ne la réclament pas. En cause : "Le niveau d'équipement de chaque département en structures d'accompagnement", explique au quotidien Joseph Terzikhan, fondateur de Mes-Allocs.fr. Par ailleurs, l'éloignement du numérique de certaines populations les empêche d'être correctement renseignées sur les aides auxquelles elles ont droit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.