Afrine: Macron demande à Erdogan le "plein accès de l'aide humanitaire"

Afrine: Macron demande à Erdogan le "plein accès de l'aide humanitaire"

Le président Emmanuel Macron à Bruxelles le 23 mars 2018

AFP, publié le samedi 24 mars 2018 à 13h11

Emmanuel Macron a exprimé auprès de Recep Tayyip Erdogan sa "préoccupation" au sujet de l'offensive menée par la Turquie dans l'enclave syrienne d'Afrine et souligné la "nécessité de permettre le plein accès de l'aide humanitaire", selon un communiqué publié samedi.

Le président français, au cours d'un entretien téléphonique vendredi avec son homologue turc, a "rappelé l'importance stratégique de notre partenariat avec la Turquie, en particulier sur la lutte contre le terrorisme et l'ensemble des crises régionales, ainsi que notre attention aux intérêts de sécurité de la Turquie, notre alliée au sein de l'Otan", a ajouté la présidence française.

M. Macron a en outre "souligné que la France avait très clairement exprimé sa préoccupation dès le lancement de l'intervention militaire turque dans le canton d'Afrine, la nécessité de permettre le plein accès de l'aide humanitaire aux populations civiles et de donner la priorité absolue à la lutte contre Daech (organisation Etat islamique, ndlr) qui est pour la France un enjeu de sécurité nationale".

Ankara a lancé le 20 janvier une opération militaire contre l'enclave d'Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie, pour en déloger les Unités de protection du peuple (YPG), une milice considérée comme "terroriste" par Ankara mais alliée des Etats-Unis dans la lutte contre l'EI.

La Turquie et ses supplétifs rebelles syriens ont pris le contrôle dimanche de l'ensemble de l'enclave.

"Au vu de la grave dégradation de la situation, et de l'escalade consécutive aux interventions de la Russie, de l'Iran et de la Turquie, le Président de la République a appelé l'ensemble des acteurs engagés sur le terrain à respecter sans davantage de délais l'arrêt des hostilités dans toute la Syrie et à construire une solution politique durable", poursuit l'Elysée.

"Sur ces bases, le président de la République a souhaité, en accord avec son homologue turc, que des échanges approfondis et intenses se poursuivent dans les prochains jours sur la Syrie. Il a également exprimé sa volonté de poursuivre le dialogue étroit avec la Turquie sur la situation au large de Chypre et en Mer Egée", conclut l'Elysée dans son communiqué. 

M. Erdogan avait exprimé vendredi à Emmanuel Macron, selon une source présidentielle turque, sa "gêne" vis-à-vis des "propos infondés" tenus au sujet de l'offensive menée par la Turquie dans l'enclave syrienne.

M. Erdogan avait alors répété à M. Macron que l'opération menée en Syrie vise à "écarter les menaces contre la sécurité nationale turque" et à "assurer la paix" dans la région.

mat/kp/mw

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
52 commentaires - Afrine: Macron demande à Erdogan le "plein accès de l'aide humanitaire"
  • Il serait préférable que Macron, en principe, Président des Français, écoute les préoccupations de son peuple ....
    Je pense qu'il est mal placé pour donner des leçons aux autres pays, quels qu'ils soient !!

  • avatar
    jacounet  (privé) -

    Macron ferait mieux de s'occuper de la France que des autres pays , comme si tout allait bien chez nous ...Il est bien le digne successeur d'Hollande !

  • Notre intellectuel s’excite encore, sur un sujet qu'il ne maîtrise pas, qu'il s'occupe d'abord de ce qui se passe en France, car là, mon gars certaines choses se préparent.

  • Il va encore faire le "Gendarme" dans les pays étrangers, alors qu'un vrai "Gendarme" est tombé sous les balles d'un fou à TREBES en FRANCE.
    Qu'il commence donc par éradiquer tous les terroristes de l'E.I. et de DAESH qui assassinent des citoyens Français avant de s'attaquer à ceux qui se trouvent en SYRIE.
    Que ne ferait-il pas pour se faire valoir auprès des pays étrangers, alors que la FRANCE va à vau-l'eau.........

  • Pour dire n'importe quoi Macron est number one, c'est parler pour ne rien dire, du vent comme d'habitude................!!!