France

Afin de sauver une boulangerie, un client débourse 500 euros pour … deux baguettes

Un généreux donateur a choisi de dépenser 500 euros pour venir en aide aux propriétaires de la boulangerie de Saint-Suliac en Ille-et-Vilaine, victime de la hausse des prix de l’énergie, raconte France 3 Bretagne.

La P’tite Chouquette, boulangerie de la commune de Saint-Suliac (à peine un millier d’habitants en Ille-et-Vilaine) a pu survivre à la hausse des prix. Ceci grâce à un client très généreux, narre France 3 Bretagne. Céline Zammouche, épouse du propriétaire se souvient qu’un « monsieur est entré dans la boulangerie », lui « a demandé deux baguettes tradition » avant de signer un chèque de 500 euros pour « donner un coup de main ». Avant de quitter les lieux.

Si ce geste inhabituel a autant marqué Céline Zammouche, c’est en raison de la hausse exponentielle des prix pour les boulangers. L’électricité a ainsi doublé, tout comme la farine, le beurre, la poudre d’amandes… toutes les matières premières nécessaires à la conception du pain et des pâtisseries. Les propriétaires de la P’tite Chouquette ont ainsi dû consentir à des sacrifices financiers, ne se versant plus de salaires pendant « plusieurs mois ».

La générosité des habitants

Mais les habitués de la boulangerie, notamment habitants de Saint-Suliac, ont tenu à protéger cette institution du village. Ainsi une collecte de dons, lancée par une collègue commercante, a permis de récupérer la somme de 5000 euros. De l’aveu même de l’épouse du propriétaire, ces gestes leur ont permis de « sortir la tête de l’eau ». Après avoir hésité à fermer la boutique il y a plusieurs mois, la P’tite Chouquette a bien survécu, grâce à ses clients.

publié le 8 août à 15h30, Hugo Romani, 6Médias

Liens commerciaux