Affaire Naomi : le Samu de Strasbourg mis en accusation

Affaire Naomi : le Samu de Strasbourg mis en accusation©CATHERINE FABING / MUSENGA FAMILY

franceinfo, publié le jeudi 21 juin 2018 à 00h18

Le responsable du Samu de Strasbourg (Bas-Rhin) a démissionné mercredi 20 juin. Cela fait suite à l'affaire Naomi Musenga, décédée après que l'opératrice a pris à la légère son appel. Des dysfonctionnements majeurs ont été relevés. "À Strasbourg, il était recommandé qu'une opératrice puisse traiter seule un appel sans le transférer à un médecin régulateur si elle estimait qu'il ne s'agissait pas d'une urgence vitale, en invitant le patient à composer lui-même le numéro de SOS Médecin", rapporte le journaliste de France 3 Grégory Fraize. Mais cette recommandation a été jugée non conforme par l'Autorité de Santé.

L'opératrice visée

La responsabilité de l'opératrice est également pointée du doigt. "Elle aurait dû passer l'appel de Naomi à un médecin, car

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU