Affaire Maëlys : une cellule spéciale pour disséquer le passé de Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : une cellule spéciale pour disséquer le passé de Nordahl Lelandais
Un van de la gendarmerie transporte Nordahl Lelandais vers le tribunal de Grenoble le 30 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 18h23

Une groupe de travail pour éplucher son passé. Les magistrats et enquêteurs seraient en train de constituer une équipe dédiée chargée de fouiller dans le passé de Nordhal Lelandais, a appris Franceinfo de sources concordantes.

Ses adresses, ses emplois, les régions qu'il a visitées... Cette cellule aura pour mission de retracer précisément la vie de Nordahl Lelandais, mis en examen dans le cadre de la disparition de Maëlys. "Les enquêteurs vont notamment retracer ses téléphones portables, en remontant le plus loin possible dans le temps, et vérifier sur la plus longue période possible les mouvements sur ses différents comptes bancaires", ajoute le site d'information jeudi 11 janvier.



Composé d'une dizaine de personnes au moins, les derniers ajustements avant le lancement officiel du groupe auront lieu la semaine prochaine. Les données ainsi récoltées seront ensuite recoupées avec les informations contenues dans l'ensemble des dossiers de disparitions non élucidées, notamment répertoriées par le logiciel Anacrim.



Nordahl Lelandais est déjà mis en examen dans deux affaires, la disparition de Maëlys et l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie.
Les juges d'instruction nîmois chargés des enquêtes sur les disparitions de deux adolescents du Gard, Lucas Tronche et Antoine Zoia, étudient également la piste Nordhal Lelandais, a-t-on appris ce jeudi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU