Affaire Maëlys : un homme jugé pour avoir défendu Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : un homme jugé pour avoir défendu Nordahl Lelandais
Un homme d'une trentaine d'années a été interpellé mardi pour avoir soutenir Nordahl Lelandais sur les réseaux sociaux.

, publié le jeudi 19 avril 2018 à 14h45

Un habitant de Sarreguemines (Moselle) sera jugé le 18 mai prochain pour "apologie publique de crime". Ce trentenaire avait réclamé, sur Facebook, "le respect" pour le meurtrier présumé de la petite Maëlys, un "grand homme" qui devrait "être admiré", rapporte BFMTV.

L'homme, qui s'exprimait sous le pseudonyme "Mickael Garnero" a été localisé par les enquêteurs de l'office central de lutte contre la cybercriminalité de Pontoise (Val-d'Oise).

Il a été interpellé le mardi 17 avril et a reconnu les faits en garde à vue, évoquant une simple "bêtise". Son compte Facebook a été fermé.



Ce trentenaire avait été régulièrement signalé pour des propos choquants à l'encontre de la petite Maëlys, enlevée et tuée lors d'une fête de mariage dans la nuit du 26 au 27 à Pont-de-Beauvoisin (Isère) à l'âge de 8 ans. Il encourt cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.



Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys, a avoué avoir tué la fillette par "un coup" qu'il lui aurait porté au visage, alors qu'elle paniquait après l'avoir suivi dans sa voiture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.