Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais aurait consulté des sites pédopornographiques quelques heures après la mort de la fillette

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais aurait consulté des sites pédopornographiques quelques heures après la mort de la fillette
Une banderole en soutien aux proches de Maëlys le 14 février 2018 à Pont-de-Beauvoisin.

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 10h58

Les récentes connexions de Nordahl Lelandais à des sites pédopornographiques devraient être au coeur d'une nouvelle audition du tueur présumé qui aura lieu lundi, selon les informations de France Bleu.

Nordahl Lelandais sera entendu lundi par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur la mort de Maëlys. Selon France Bleu, qui cite une source judiciaire, celui qui a avoué le 14 février avoir "accidentellement" tué la fillette a consulté des sites pédopornographiques quelques heures avant et après sa disparition.

"L'ancien militaire a consulté des sites pédopornographiques la nuit de la disparition de Maëlys, mais également le lendemain, le dimanche, après la mort de la fillette", a précisé à France Bleu Isère une source judiciaire, s'appuyant sur les expertises de connexion internet de Nordahl Lelandais.



Les juges d'instruction cherchent toujours a établir les circonstances de la mort de Maëlys, dimanche 27 août, à Pont-de-Beauvoisin (Isère). La précédente audition du tueur présumé, le 22 février, avait tourné court. Nordahl Lelandais avait refusé de s'exprimer, affirmant qu'il "n'était pas en état", en raison du lourd traitement qu'il suivait depuis son entrée à l'unité hospitalière du Vinatier à Bron, où il séjourne toujours.

Le 9 mars, Le Parisien révélait que Nordahl Lelandais consultait depuis peu des sites pédopornographiques. Une nouvelle habitude qui devrait être au coeur de l'audition qui aura lieu lundi au palais de justice de Grenoble.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU