Affaire Maëlys : les experts vont dans le sens de Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : les experts vont dans le sens de Nordahl Lelandais©Gendarmerie nationale

6Medias, publié le vendredi 01 juin 2018 à 08h34

Alors que les obsèques de la fillette auront lieu samedi 2 juin, les experts ont rendu leurs résultats après avoir analysé son corps. Elle n'aurait pas été violée, révèle RTL.

Nordahl Lelandais a toujours affirmé n'avoir jamais violé la petite Maëlys.

Les analyses menées par les médecins légistes et les anthropologues de l'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie, sur le corps de la fillette, ne viennent pas contredire les propos du principal suspect dans la mort de l'enfant, selon les informations de RTL. En effet, les sous-vêtements et la robe que Maëlys portait le jour de sa disparition ne comportent aucune trace d'ADN ou de sperme de Nordahl Lelandais.

La mâchoire fracturée

Il aura fallu trois mois de travail aux équipes d'experts pour analyser son squelette ainsi que ses vêtements. Une expertise très minutieuse de l'ensemble de ses os a en revanche permis de relever une fracture de la mâchoire. Elle a pu être provoquée par un ou plusieurs coups. Ces derniers sont sans doute à l'origine de la mort de l'enfant qui avait disparu lors d'un mariage en Isère fin août dernier.



Les experts ont identifié une seule fracture sur le corps de Maëlys. Un résultat qui vient confirmer la version de Nordahl Lelandais. Selon ses mots, il aurait frappé la petite fille une seule fois au visage. Un coup qui aurait entraîné son évanouissement puis sa mort. C'est d'ailleurs la thèse "de la violence volontaire ayant entraîné la mort, sans intention de la donner" qui est soutenue par son avocat pour le défendre.

Les experts ayant terminé leur relevé sur le corps de Maëlys, ses proches et sa famille vont pouvoir lui dire adieu. Ses obsèques se tiendront le samedi 2 juin à La Tour-du-Pin, plus de neuf mois après sa disparition.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU