Affaire Lelandais : deux nouvelles familles portent plainte

Affaire Lelandais : deux nouvelles familles portent plainte©Panoramic

France, publié le vendredi 02 mars 2018 à 17h46

Deux hommes âgés de 22 et 45 ans ont respectivement disparus en 2011 et 2012 lors du festival de Tamié en Savoie. Les familles des victimes veulent qu'une enquête soit ouverte pour étudier les liens possibles avec Nordahl Lelandais, rapporte Le Parisien.

Jean-Christophe Morin, 22 ans et Ahmed Hamadou, 45 ans, ont tous les deux disparus à un an d'intervalle lors d'un festival de musique électronique en Savoie.

Ce vendredi, les deux familles des victimes se sont constituées parties civiles et ont également porté plainte pour « enlèvement et séquestration » devant le tribunal d'Albertville, en Savoie, selon les informations du Parisien.



« C'est le seul moyen de mettre la justice en mouvement dans ces deux dossiers inertes et faire rouvrir une enquête », a déclaré Didier Seban, l'avocat des deux familles. En déposant une nouvelle plainte, les familles veulent « faire étudier les faits en perspective et par rapport à la proximité supposée avec Nordahl Lelandais », explique la deuxième avocate des familles, Me Corinne Herrman, toujours au Parisien.
Lors de la disparition de Jean-Christophe Morin en 2011, la justice a toujours maintenu qu'il avait fugué, selon les déclarations de son père. De ce fait, seule une procédure de recherche dans l'intérêt des familles avait été mise en place. Aujourd'hui, le père du disparu se sent abandonné par la justice et espère que qu'elle fasse vraiment son travail. Dans le dossier de la seconde disparition, celle de Ahmed Hamadou la justice aurait déclaré au père de ce dernier qu'il « avait le droit de disparaître et de ne plus donner signe de vie... »
Selon les informations du Parisien, Nordahl Lelandais était amateur de musique électronique et s'était déjà rendu au festival de Tamié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.