Affaire Kulik : Willy Bardon est "réveillé"

Affaire Kulik : Willy Bardon est "réveillé"
Willy Bardon, à gauche sur la photo, est réveillé après avoir avalé un pesticide vendredi.

, publié le lundi 09 décembre 2019 à 09h57

Willy Bardon, qui avait avalé un pesticide vendredi après l'annonce de sa condamnation à 30 ans de prison, est réveillé et hors de danger.

Willy Bardon est finalement sauf. Vendredi soir, quelques secondes après l'annonce de sa condamnation à 30 ans de réclusion criminelle dans l'affaire Elodie Kulik, il avait avalé un cachet du pesticide Temik et avait été aussitôt évacué à l'hôpital d'Amiens.

"Pas de séquelles" détectées

Willy Bardon s'est réveillé, "et son état de santé n'inspire plus d'inquiétude aux médecins, qui n'ont par ailleurs pas détecté l'existence de séquelles", a déclaré lundi le procureur d'Amiens, Alexandre de Bosschère. Il demeure hospitalisé ce lundi.


La commercialisation du Temik, ce pesticide très dangereux "qui a des effets à la fois sur le système nerveux et le système cardio-vasculaire", est "extrêmement réglementée en France et en Europe" selon le procureur. Une enquête ouverte samedi par le parquet doit désormais déterminer comment Willy Bardon s'est procuré ce cachet et "si c'est un acte qui avait été prémédité, organisé et de quelle manière", alors qu'il avait confié à un "proche" qu'il "attenterait à ses jours s'il était condamné". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.