Affaire Grégory : un inconnu vole au secours de Murielle Bolle pour la faire sortir de prison

Affaire Grégory : un inconnu vole au secours de Murielle Bolle pour la faire sortir de prison©Gendarmerie nationale
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 21 juillet 2017 à 21h10

Murielle Bolle est-elle sur le point d'être remise en liberté ? Mise en examen le 28 juin dernier pour "enlèvement suivi de mort" dans l'enquête sur la mort du petit Grégory Villemin en 1984, la Vosgienne de 48 ans séjourne depuis en prison.

Lundi, ses avocats ont déposé une nouvelle demande de libération avec placement sous contrôle judiciaire.

Ils s'appuient sur le geste d'un anonyme qui s'est porté volontaire pour accueillir gratuitement Murielle Bolle dans sa résidence secondaire en Bourgogne, comme le révèle L'Express ce vendredi.

Ému par la détresse de Murielle Bolle après sa grève de la faim, l'homme a appelé lui-même les avocats de la quadragénaire au début du mois de juillet. Ce retraité a été médaillé de l'Ordre national du mérite, en récompense de son engagement dans le secteur social. Il a également été maire sans étiquette d'un bourg dans la Nièvre (Bourgogne).

Disposant d'un casier judiciaire vierge, il est considéré comme un bon "samaritain" par l'entourage de Murielle Bolle. "C'est une personne de qualité, qui a fait une offre à titre gracieux. C'est la seule reçue, mais elle remplit tous les critères. (...) Il n'a pas de préjugés et n'entend pas se prononcer sur le fond de l'affaire", a déclaré un proche de la quadragénaire à L'Express.

Pour pouvoir sortir de prison, Murielle Bolle doit disposer d'une possibilité de logement hors des Vosges, son département de domicile. La justice craint qu'elle ne se concerte avec son entourage familial et géographique et ne subisse des pressions, comme le souligne l'hebdomadaire.

La Cour d'appel de Dijon dispose de 20 jours pour donner sa réponse. Si elle venait à être libérée, Murielle Bolle devrait se soumettre à plusieurs conditions strictes : elle devrait pointer au commissariat, et aurait l'interdiction de se rendre dans les Vosges et d'entrer en contact avec toute personne présente la nuit du 5 novembre 1984, date à laquelle Murielle Bolle avait subi, selon son cousin, des violences de la part de sa famille après avoir témoigné contre Bernard Laroche.

 
115 commentaires - Affaire Grégory : un inconnu vole au secours de Murielle Bolle pour la faire sortir de prison
  • Vers une autre catastrophe, vers un danger c'est à parier. Cette fois, on touche le fond de la bêtise humaine. Qui est cet homme ? Pourquoi ne pas la laisser rentrer chez elle. Cette affaire prend une tournure qui ne laisse plus aucun doute sur la conclusion, mais pas sur la vérité. Bernard Laroche, décédé, est le coupable choisi. Qui va croire que n'importe quel individu sensé va se proposer pour garder une présumée coupable et vivre tous les deux dans 55 m² ? C'est bien sûr pour la faire parler. Et une fois de plus on va la faire revenir sur ses déclarations. Et Bernard Laroche ...je vous laisse deviner la suite. Quant à Murielle ????
    Ce n'est pas Bernard Laroche. Il connaissait cet enfant, comment avoir le courage de faire une horreur pareille. Je pense personnellement que c'est une main étrangère à la famille. C'est là qu'il faut "creuser".

  • Et bien si cette rumeur devait se concrétiser , j'espère que le bon samaritain saura la faire parler loin des pressions familiales .Cette fille à l'époque du drame était une ado qui a eu très peur de certains membres de sa famille et tant que ceux-ci seront toujours de ce monde , la peur persistera .Imaginez , s'ils ont été capables de supprimer un enfant innocent , ce qu'ils seraient capables de faire encore aujourd'hui !

  • que justice soit faite je me fou du bon samaritain qu il pense aux parents du petit grégory et au petit grégory qui lui na pas eu de bon samaritain

  • qui a pû regarder le petit Grégory apres lui avoir ligoté les pieds et les mains et lui enfoncer un bonnet sur la tête pour ne pas voir son dernier regard avant de l'assassiner??? certainement pas un homme....il n'aurait pas soutenu cela! même un nazi ne l'aurait pas fait alors ?????????

    Encore moins une femme.

  • restons sérieux ça sent le coup monté par les avocats et le clan laroche il faut qu'elle reste à l'abri des pressions qui se feront automatiquement même si elle est en résidence surveillée chez un homme soit disant au dessus de tous soupçons jusqu'à ce que la vérité se fasse il faut qu'elle reste en prison juste le temps de la solution de cette affaire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]