Affaire Grégory : un drone survole l'ancienne maison des Villemin, le propriétaire l'abat

Affaire Grégory : un drone survole l'ancienne maison des Villemin, le propriétaire l'abat
La maison des époux Villemin, les parents du petit Grégory, le 30 octobre 1985.

, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 12h30

L'engin survolait l'endroit pour réalisation d'une série documentaire sur le meurtre de Grégory Villemin et les nombreux rebondissements de l'enquête.

Alors qu'un drone survolait l'ancienne maison des époux Villemin, les parents du petit Grégory, dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 juillet, l'actuel propriétaire de la demeure, située à Lépanges-sur-Vologne (Vosges), l'a abattu, révèle plusieurs médias dont Franceinfo et Europe 1.





Ce drone, qui survolait la région, appartenait à une société de production travaillant pour Netflix. Il disposait d'une autorisation de survol pour la réalisation d'une série documentaire sur le meurtre de Grégory Villemin et les nombreux rebondissements de l'enquête.



Une enquête ouverte par la brigade des transports aériens de Strasbourg

Le propriétaire de la demeure, excédé, a tiré sur le drone vers 22h30, à l'aide d'une carabine 22 long rifle, qui s'est crashé au sol. Une enquête a donc été ouverte par la brigade des transports aériens de Strasbourg.

L'ancienne maison des Villemin est fréquemment la cible de vidéos ou de photographies, de la part de journalistes ou de simples curieux, depuis la mort du petit Grégory. Le petit garçon, 4 ans à l'époque des faits, a été retrouvé mort noyé, pieds et poings liés dans la Vologne, le 16 octobre 1984.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.