Affaire Grégory : que s'est-il vraiment passé chez les Bolle juste après l'arrestation de Bernard Laroche ?

Affaire Grégory : que s'est-il vraiment passé chez les Bolle juste après l'arrestation de Bernard Laroche ?©Source franceinfo

Source franceinfo, publié le samedi 24 mars 2018 à 17h24

Le soir du 5 novembre 1984, Bernard Laroche est arrêté après les aveux de sa belle-sœur Murielle Bolle. L'adolescente de 15 ans avait déclaré aux gendarmes avoir été dans sa voiture avec lui et le petit Grégory, le jour de la disparition de l'enfant, retrouvé mort pieds et poings liés dans la Vologne, une rivière des Vosges.

Elle revient ensuite sur ses accusations, quand son beau-frère est arrêté, en soutenant que les gendarmes ont fait pression sur elle. Mais que s'est-il passé dans la famille Bolle quand celle-ci prend connaissance des déclarations de Murielle mettant en cause le mari d'une des filles ?

La famille chasse la presse à coups de pierres, le voisinage entend des pleurs et des cris... et Murielle s'enfuit. Elle est retrouvée près d'une voie ferrée, décidée à se jeter sous un train. Et puis, il y a le témoignage récent de son cousin : un homme gravement malade qui en a gros sur le cœur, plus d'une trentaine d'années après les faits. Il parle d'une vraie scène de lynchage avec des gifles et des cheveux arrachés, des insultes à l'encontre de l'adolescente qui pousse des hurlements... Cette violence familiale est farouchement niée par les proches de Murielle.



"Il n'était pas là ce jour-là, déclare Marie-Thérèse Lamboley, l'une des sœurs de Murielle. Je ne vois pas pourquoi il est allé raconter des histoires pareilles alors qu'il n'était pas présent. Murielle était chez moi quand elle s'est rétractée. Les seuls cris que les voisins ont pu entendre, ce sont les journalistes qui avaient envahi la cour de chez mes parents, car ils ont pris des cailloux sur leurs tronches... On était tous tellement choqués qu'on n'a pas parlé. Murielle était là et Marie-Ange [femme de Bernard Laroche] est arrivée cinq minutes après. Elle a pris Murielle par les épaules en lui demandant : 'Qu'est-ce que tu as dit ?' Il faut se mettre aussi à la place de Marie-Ange..."

"Maman m'a dit de prendre Murielle avec moi, alors je l'ai prise chez moi, précise-t-elle au magazine "13h15 le samedi". Le lendemain matin, je lis le titre du journal : 'Bernard Laroche arrêté suite aux déclarations de sa jeune belle-sœur Murielle Bolle.' Elle a envoyé voler tout ce qui était sur la table et elle me dit : 'C'est pas vrai, c'est les gendarmes qui m'ont dit de dire ça.' J'ai alors pris le téléphone et appelé maman qui m'a dit de la ramener. Et après, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais Murielle n'a pas été tapée, pas été battue et on ne lui a pas tiré les cheveux comme cela a été dit. C'est pas vrai."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
152 commentaires - Affaire Grégory : que s'est-il vraiment passé chez les Bolle juste après l'arrestation de Bernard Laroche ?
  • Sordide affaire d'une terrible vengeance, sous fond de jalousie familiale, d'inculture aussi, et surtout d'un manque total de prise de conscience de l'atrocité commise par tous ceux qui cachent encore ce lourd secret !

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    qu'en savez vous??? beaucoup font des commentaires sans rien savoir et pollue l'affaire plus que tout le reste, car ni vous ni moi ne savons ce qui c'est réellement passé, ni les tenants et les aboutissants de cette lamentable affaire,laissez la justice faire son travail vous disserterez après.

    Je vois tout de même que la Justice ne les lâche pas ! Trop d'éléments concordants et probants, même s'il n'y a pas eu d'aveux proprement dits ! La police et la Justice ont leur idée, c'est sûr ... Mais je n'empêche en rien la Justice de faire son travail, pas plus en ayant la conviction intime que le coupable se trouve dans la famille, que vous-même, qui pensez autre chose ... La Justice se moque bien de ce que nous pouvons penser !

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Alors arrêtons tout commentaire inutile sur cette affaire et bien d'autres du même acabit.

    Chacun a le droit de donner son point de vue sur le forum ! Le vôtre est de ne rien dire .... Les autres font ce qu'ils ont envie de faire ...

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Son point de vue ne veut pas pas dire affabuler.

    Et la justice, elle affabule, elle-aussi, alors, pour ne rien lâcher, après toutes ces années .... Pourquoi s'acharne-t-elle ainsi, et toujours autour de cette famille, alors, selon vous ?

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Laissez la justice faire son travail vous disserterez après, n'en vous déplaise.

  • Depuis le temps que l'on nous abreuve de témoignages, révélations et contradictions,je crains que cette triste affaire reste une énigme.Pauvre Grégory, victime d'une famille un peu compliquée.

    Un peu compliquée, cette famille ? Oui, c'est bien le moins que l'on puisse dire ....

  • ma conviction est que le coupable a payé par une décharge de fusil de chasse de ce fait cette affaire est définitivement classée. Néanmoins dans cette famille il y a un tas de pourris qui savent des choses mais qui le garde en eux au fond de leur conscience . Je trouve cela lamentable , minable , en fait du piètre monde

  • ce qui es certain d'aprés les témoignages du chauffeur et de ses camarades ,c'est que Murielle Bolle n'a pas pris le car pour rentrer ; alors comment a-t'elle fait ? à pied ou par miracle de la translation ....t

  • Qui croire ? et comment croire encore quiconque dans cette famille ? C'est du roman à la Zola !