Affaire Grégory : que change la décision du Conseil constitutionnel sur la garde à vue de Murielle Bolle en 1984 ?

Affaire Grégory : que change la décision du Conseil constitutionnel sur la garde à vue de Murielle Bolle en 1984 ?©MAXPPP

franceinfo, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 17h20

Plus de trente-quatre ans après le début de l'affaire Grégory, le Conseil constitutionnel a donné raison, vendredi 16 novembre, à Murielle Bolle, personnage-clé du dossier, en jugeant inconstitutionnelle sa garde à vue de 1984. Cette femme de 49 ans cherche à faire annuler cette garde à vue, au cours de laquelle elle avait accusé Bernard Laroche d'avoir enlevé l'enfant. Que change ce nouveau rebondissement dans cette affaire tentaculaire ?  

1Que s'est-il passé en 1984 ?

Placée en garde à vue les 2 et 3 novembre 1984, Murielle Bolle, alors âgée de 15 ans, avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir enlevé en sa présence Grégory, 4 ans, retrouvé mort le 16 octobre, mains et pieds attachés, dans la Vologne, une rivière des Vosges. Elle avait répété

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.