Affaire Grégory : l'expertise qui pourrait faire basculer l'enquête

Affaire Grégory : l'expertise qui pourrait faire basculer l'enquête©Photo DR

6Medias, publié le jeudi 17 mai 2018 à 11h34

Et si une nouvelle technique d'expertise criminelle déclenchait des charges nouvelles et de nouveaux interrogatoires ? C'est l'hypothèse que creuse Le Parisien.

Le Parisien rapporte que la juge Barbier en charge de l'instruction dans l'affaire Grégory attend toujours les résultats d'une expertise stylométrique. Mandatée en décembre, une société spécialisée dans le décèlement des plagiats planche actuellement sur les lettres des corbeaux et les compare avec les écrits saisis chez les suspects, dont les époux Jacob. Le principal apport de cette expertise est d'essayer de trouver des correspondances de vocabulaire ou d'expression, rapporte Le Parisien, qui explique que le terme "chef", utilisé par le corbeau pour exprimer sa haine du père de Grégory, sera particulièrement scruté. La lettre de la revendication du meurtre n'a jamais été attribuée et l'expertise, inédite, pourrait servir à apporter des "charges nouvelles et de nouveaux interrogatoires", selon une source proche de l'enquête citée par le quotidien.



De nouvelles auditions

En outre, les gendarmes préconisent l'audition de nouveaux protagonistes, dont Marie-Anne Laroche, soupçonnée d'avoir eu un "rôle prépondérant" dans l'affaire, ou encore son fils Sébastien, sur qui pèse des soupçons d'implication partielle. Quatre ex-journalistes pourraient aussi être entendus pour corroborer la déposition de Patrick F, un témoin crédible mais dont les dépositions ont laissé les enquêteurs perplexes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU