Affaire Grégory : et si l'expertise psychologique de Marcel Jacob en disait long ?

Affaire Grégory : et si l'expertise psychologique de Marcel Jacob en disait long ?©Gendarmerie nationale

, publié le lundi 27 novembre 2017 à 17h50

Selon les informations de L'Express, l'expertise psychologique du grand-oncle de Grégory, pratiquée en septembre dernier, fait état d'un homme "immature et influençable" mais dénué de toute "pathologie psychiatrique". Lors de son expertise, Marcel Jacob qui est soupçonné d'avoir participé au meurtre du petit Grégory a souvent répété qu'il n'avait rien à voir avec cette affaire.

Il affirme qu'il était au travail, "en réunion syndicale" ce jour-là, et qu'ensuite il était sorti avec des copains et qu'il avait beaucoup bu avant de rentrer chez lui aux alentours de 21h.



Depuis le 16 juin dernier, il est mis en examen dans l'affaire du meurtre du petit Grégory. Il est soupçonné d'avoir joué le rôle du corbeau. Selon son expertise psychologique, dont L'Express a pu avoir connaissance, l'homme de 72 ans ne souffrirait d'aucun "trouble" ou de "déficiences" susceptibles "d'influencer son comportement". Son QI, inférieur à la moyenne des hommes, est évalué à 73. "Ses capacités d'analyse et de synthèse sont médiocres", note le psychologue, comme le rapporte L'Express. Le grand-oncle de Grégory aurait besoin de "recevoir de l'affection". Il semblerait qu'il soit dépendant de l'amour des autres et qu'il éprouve une grande peur d'être abandonné.

De son côté, son épouse, Marcelle Jacob, également mise en examen, a refusé de se soumettre à cette expertise psychologique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.