Affaire Estelle Mouzin : Monique Olivier passe aux aveux et charge Michel Fourniret

Affaire Estelle Mouzin : Monique Olivier passe aux aveux et charge Michel Fourniret
Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003

, publié le vendredi 21 août 2020 à 14h10

La petite Estelle Mouzin avait disparu à Guermantes (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2003.

Monique Olivier a affirmé que son ex-mari Michel Fourniret avait kidnappé Estelle Mouzin le 9 janvier 2003 et qu'il l'avait emmené à Ville-sur-Lumes (Ardennes) "pour la séquestrer" et "qu'il l'avait violée et étranglée", a déclaré son avocat à la presse, vendredi 21 août.

"On connaît désormais ce qu'il s'est passé pour Estelle Mouzin et qui l'a tuée",  a commenté Me Richard Delgenes, à la mi-journée.  Il reste encore des investigations à mener, il faut découvrir où est le corps d'Estelle Mouzin et interroger Michel Fourniret. Monique Olivier a donné quelques éléments mais elle n'a pas pu donner d'indications à cet égard", a t-il encore ajouté.

Entendue depuis mardi à Paris par la juge d'instruction, Monique Olivier, 71 ans, est désormais mise en examen pour "complicité" dans l'enquête sur la disparition de la fillette de 9 ans enlevée à Guermantes (Seine-et-Marne), a précisé Me Richard Delgenes au tribunal de Paris.

Des aveux sibyllins

En mars dernier, Michel Fourniret avait évoqué sa responsabilité, reconnaissant à mi-mot les faits par le biais de déclarations troubles.  "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute", avait-il ainsi déclaré à la juge Sabine Khéris, estimant "pertinent" que le corps, jamais retrouvé, puisse être dans l'une de ses anciennes propriétés des Ardennes. Les fouilles, menées fin juin pendant quatre jours dans une maison ayant appartenu à sa sœur à Ville-sur-Lumes, ainsi que dans son ancien château du Sautou, n'ont toutefois pas permis de retrouver le cadavre.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.