Affaire Estelle Mouzin : le corps reste introuvable, les fouilles arrêtées

Affaire Estelle Mouzin : le corps reste introuvable, les fouilles arrêtées
Une équipe d'enquêteurs à Ville-sur-Lumes (Ardennes) le 22 juin 2020.

, publié le jeudi 25 juin 2020 à 20h30

Après quatre jours de fouilles dans les Ardennes, le corps de la fillette dont le meurtre a été reconnu par Michel Fourniret, reste introuvable.

Le rebondissement tant attendu n'aura pas eu lieu dans l'affaire Fourniret/Mouzin. Les opérations de fouilles pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin ont pris fin dans la soirée de jeudi 25 juin dans les Ardennes, après quatre jours de recherches infructueuses dans deux anciennes propriétés du tueur en série Michel Fourniret, ont indiqué les gendarmes à l'AFP.


"Toutes les vérifications prévues ont été faites" mais rien n'a été découvert, ont-ils précisé. "L'Ogre des Ardennes" avait avoué en mars le meurtre de la fillette de 9 ans, enlevée en janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), déclarant à la justice "pertinent" que son corps, qui n'a jamais été retrouvé, puisse être dans l'une de ses anciennes propriétés dans les Ardennes.

Plus tôt dans la journée, l'avocat de l'ex-femme de Michel Fourniret, Me Delgenes, avait déclaré que les fouilles étaient sur le point de s'achever, sans résultat probant. "Il semble que les fouilles vont s'arrêter aujourd'hui parce que tout a été fait par tous les services de police et militaires (...) et je pense qu'on ne peut pas aller plus loin", a déclaré à la presse à la sortie du Château du Sautou Me Richard Delgenes, avocat de Monique Olivier. "Au moins on sait qu'on n'a pas pu trouver de corps à des endroits qui étaient scientifiquement des caches potentielles."

Pour l'avocat, il serait souhaitable d'amener Michel Fourniret lui-même sur place, ce qui permettrait d'être "plus efficaces dans l'analyse de ses propos parce qu'on ne sait pas quand il manipule ou quand il manipule pas".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.