ALERTE INFO
11:49 Vaccination : les rendez-vous non pris "ouverts à tous" à partir du 12 mai, annonce Macron

Affaire Dupont de Ligonnès : dix ans après, le mystère reste entier

Affaire Dupont de Ligonnès : dix ans après, le mystère reste entier
Xavier Dupont de Ligonnès

publié le mercredi 21 avril 2021 à 12h09

Il y a 10 ans débutait l'affaire Dupont de Ligonnès. Ce quintuple meurtre et son principal suspect, toujours introuvable, continuent d'intriguer, une décennie après les faits. 

C'était le 21 avril 2011.

Voici 10 ans, les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès, épouse de Xavier Dupont de Ligonnès, et de leurs quatre enfants Arthur, Benoît, Anne et Thomas, âgés de 13 à 21 ans, étaient retrouvés sous la terrasse de la maison familiale, à Nantes (Loire-Atlantique). Depuis 10 ans, Xavier Dupont de Ligonnès, principal suspect dans cette affaire, demeure introuvable.

France 3 Pays de la Loire se souvient de la conférence de presse du procureur suite à la "disparition inquiétant" de la famille nantaise, au moment même où le premier corps est découvert : "Il y a quelques minutes, un reste humain a été découvert dans le jardin de cette famille, sous la terrasse, et l'enquête bascule donc malheureusement nettement sur une qualification criminelle de séquestration et d'assassinat", annonçait alors le procureur de la république Xavier Ronsin. Les autopsies révéleront qu'ils ont été victimes d'une "exécution méthodique", selon les mots du procureur.  




Le père de famille est toujours l'homme le plus recherché de France. L'enquête a démontré que tout avait été minutieusement préparé. Un mandat d'arrêt international est rapidement lancé pour le retrouver mais l'homme s'est comme volatilisé. C'est dans le Var (sud) que cet homme d'affaires au succès limité, issu d'une famille aristocratique et catholique, a été vu pour la dernière fois le 15 avril 2011, s'éloignant de l'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens à pied avec un sac sur le dos. 

Plus de 1.000 signalements

Depuis, plus rien. S'est-il suicidé ? A-t-il entamé une cavale qui dure depuis maintenant dix ans ? Ces questions restent sans réponses et ont déclenché une fascination pour l'affaire, qui dépasse les frontières de l'Hexagone. "Les hypothèses les plus variées prospèrent et tout un chacun projette ses fantasmes ou ses émotions sur un scénario dont le dénouement n'est pas encore connu", souligne Xavier Ronsin, qui se souvient de signalements où le suspect a été vu "dans les lieux les plus improbables".




En une décennie, cet homme a fait l'objet de plus de 1.000 signalements à la police, rapporte France 3. Les enquêteurs ont pu croire qu'ils étaient sur la bonne piste lorsque des ossements ont été découverts en 2015 près de Fréjus, puis quand des fidèles d'un monastère ont signalé fin 2017 la présence d'un moine ressemblant au père de famille. Mais les ossements n'étaient pas les siens et le moine n'était pas Xavier Dupont de Ligonnès.

Le 11 octobre 2019, c'est l'emballement. Les médias annoncent l'arrestation de l'homme le plus recherché de France. Mais ce retraité français, arrêté sur la base d'une "dénonciation anonyme" à l'aéroport de Glasgow, n'était pas non plus le suspect du quintuple assassinat.



Depuis, plus rien. Mais la fascination du public et des médias pour l'un des plus grands faits divers du 21e siècle reste entière. "Un quintuple assassinat d'une famille aussi classique et insérée, la traque pendant dix ans d'un suspect, l'immense intérêt médiatique que ces morts et cette enquête ont suscité, les milliers de témoignages, sérieux ou farfelus recueillis, le mystère du devenir de cet homme, tout ceci à bien un caractère exceptionnel", décrypte pour l'AFP le procureur.

Objet de fascination

Sans pitié pour les siens", "Le Disparu", "la maison de l'horreur", "Un homme ordinaire", "chaux vive"... en dix ans, le mystère a inspiré un nombre vertigineux d'enquêtes, romans, émissions ou téléfilms, d'auteurs fascinés par le personnage de "XDDL" et sa fuite. Les documentaires ont été nombreux, comme celui diffusé sur Netflix à l'été 2020 (Les enquêtes extraordinaires). Le magazine Society a quant à lui vu ses ventes s'envoler - plus de 400.000 - pour une longue enquête parue en août 2020.

Objet de fascination, son entourage, et notamment sa mère Geneviève et sa sœur Christine, qui animent un groupe de prières "Philadelphie", d'inspiration catholique traditionaliste, soupçonné de dérives sectaires. Autre thème récurrent: l'intérêt de XDDL pour les États-Unis, où il affirme avoir été exfiltré dans un courrier reçu par plusieurs proches début avril 2011. L'affaire est "le plus grand fait divers de ce début de siècle", selon Fabrice Drouelle, qui présente l'émission culte "Affaires sensibles" sur France Inter. "Chacun veut un peu faire sa propre enquête, avoir sa propre opinion. On devient tous un peu journaliste ou flic en s'y penchant".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.