Affaire Daval : la demande de confrontation acceptée

Affaire Daval : la demande de confrontation acceptée©Gendarmerie nationale

, publié le mercredi 10 octobre 2018 à 08h25

Invités sur RTL ce mardi, la soeur d'Alexia Daval et son mari Grégory Gay ont annoncé que le juge avait accepté leur demande de confrontation avec Jonathann Daval.

Une confrontation aura bien lieu entre Grégory Gay et Jonathann Daval. Ce dernier, mis en examen pour le meurtre de son épouse, Alexia, était revenu sur ses aveux début juillet dernier, accusant son beau-frère d'être l'auteur du meurtre.

Suite à ce nouveau rebondissement, Stéphanie et Grégory Gay avaient alors adressé une lettre aux magistrats pour demander une confrontation avec Jonathann Daval. Une requête à laquelle le juge a répondu favorablement, ont-ils annoncé sur RTL ce mardi dans l'émission "L'Heure du crime".



"Je n'attends pas spécialement la vérité de Jonathann Daval. Il nous a déjà tellement menti que je ne vais pas me faire d'illusions. Mais il y en a marre que l'on soit les seuls à se prendre des coups. Il était important qu'on lui en donne un petit peu", a expliqué à l'antenne, Grégory Gay. "Être confronté à celui qui nous donne les coups depuis plusieurs mois, ça va être rude. On n'arrive même pas trop à se projeter. On essaie d'imaginer comment ça va se passer, mais c'est difficile (...). Le temps de l'action est venu", a surenchéri la soeur d'Alexia Daval, sur RTL.

Selon l'avocat du couple, Me Gilles-Jean Portejoie, la confrontation n'est pas pour tout de suite. Elle ne devrait pas intervenir "dans les prochaines semaines". L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, avait quant à lui annoncé il y a quelques jours qu'il allait déposer très prochainement une demande de remise en liberté pour son client.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.