Affaire Daval : "Étrangler sa femme, pour moi ce n'est pas un accident"

Affaire Daval : "Étrangler sa femme, pour moi ce n'est pas un accident"©Gendarmerie Nationale

Source Europe 1, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 20h06

Alors que Jonathann Daval a avoué mardi avoir tué sa femme, la tante de cette dernière a le sentiment de s'être fait "berner".

Elle se dit "bernée, trompée". La tante d'Alexia Daval, que le mari a reconnu avoir tuée il y a trois mois en Haute-Saône, a fait part de sa sidération, mercredi, sur Europe 1. "On a l'impression que ça va être lui à plaindre, lui le souffre-douleur, et puis ma nièce qui sera vraiment la méchante", déplore sa tante en assurant qu'"on inverse les rôles". Alexia "n'était pas du tout comme ça, ce n'était pas une personne méchante. Elle avait tout le temps le sourire, une gentillesse, prête à rendre service."

"Pour moi ce n'est pas un accident". Les avocats de Jonathann Daval, mis en examen pour meurtre sur conjoint ont fait savoir qu'il l'avait "étranglée", assurant qu'il n'était "pas dans une logique criminelle" au moment des faits, parlant même d'un "accident". Des termes réfutés par la tante de la victime : "Étrangler sa femme, pour moi ce n'est pas un accident, on ne peut pas dire ça comme ça. Et après la rhabiller en jogging... Psychologiquement, il y a un problème."



"On ne dort pas, on se fait des films". "On s'est tellement fait berner, tellement tromper... On ne sait plus si c'est une stratégie. On se croirait dans un film", confie-t-elle encore. Cette parente d'Alexia Daval va jusqu'à faire part, en pleurs, de remords : "On ne dort pas, on se fait des films. On se dit 'pourquoi on n'a pas pu essayer de la sauver' (...) On s'en veut quelque part d'avoir laissé une jeune fille se faire assassiner." Et la tante d'Alexia d'en conclure : "On se dit qu'on ne connaissait pas la personne avec qui (Alexia) était. Aujourd'hui, elle n'est plus là. Aujourd'hui, il y a de la haine."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
260 commentaires - Affaire Daval : "Étrangler sa femme, pour moi ce n'est pas un accident"
  • CANTAT ses fanes lui ont pardonnés

  • si on devais étrangler toutes les femme qui son pénibles il faudrait agrandir les cimetières

  • Sur le grand portrait d'Alexia, il y a une grande marque rouge, cachée sous les lunettes...........et c'est cette photo qui était produite pour les obsèques !

  • "Un étranglement n'est pas un accident !...." Ceux qui écrivent cela ont certainement raison car la mort n'est pas instantanée .... Mais est-on certain qu'elle soit morte par étranglement ?..... Le mari peut très bien l'avoir violemment repoussée, avant qu'elle ne soit morte (dès qu'elle ait cessé d'être agressive)... et qu'elle soit décédée "accidentellement" dans sa chute !.... Mais même dans ce cas les traces de "tentative" d'étranglement sont visibles pour un médecin ....
    Ceci dit cela n'absout pas l'assassin, mais donne une nouvelle vision des faits .....

  • Comment en arrive t'on à tuer sa femme? Mais on ne va quand même pas lui trouver des excuses!
    Pas même pour son attitude, tenter de bruler le corps, puis se faire chouchouter par les parents de la victime...
    Je plains sincèrement la famille d'Alexia qui s'est fait rouler dans la farine par ce "gentil garçon"