Affaire Adama Traoré : soirée de violences à Beaumont-sur-Oise

Affaire Adama Traoré : soirée de violences à Beaumont-sur-Oise
Marche pour Adama Traoré le 5 novembre 2016 à Paris.

Orange avec AFP, publié le vendredi 18 novembre 2016 à 11h14

Nouvelle nuit de violences urbaines à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). Jeudi 17 novembre, des heurts ont éclaté en marge d'un conseil municipal polémique.

Nathalie Groux, la maire UDI de la commune, s'apprêtait à faire voter, lors de la séance, le financement des frais de justice en vue de porter plainte pour diffamation contre la soeur d'Adama Traoré. Le jeune homme de 24 ans est mort le 19 juillet lors d'une interpellation musclée menée par la gendarmerie.

Un groupe de personnes s'est rassemblé devant la salle du conseil municipal, la situation a rapidement dégénéré. "Une quarantaine d'individus, qui venaient du quartier de Boyenval (où vit la famille d'Adama Traoré, ndlr) ont tenté de pénétrer entre 20 heures et 21 heures dans la mairie", déclare la préfecture du Val-d'Oise à de Franceinfo. Le Parisien rapporte que la police a fait sortir les chiens de défense et fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Lors de cette rixe, une policière a été blessée au visage et a écopé de 8 jours d'ITT. Le calme est revenu après l'intervention de la gendarmerie.



DEUX INDIVIDUS INTERPELLÉS

Environ une heure plus tard, des échauffourées éclatent dans le quartier de Boyenval. "Une soixantaine de militaires et gendarmes ont été mobilisés", envoyés sur place après "des tirs de mortiers et des jets de bouteilles incendiaires", commente la préfecture, relayée par Franceinfo. Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue.



Une vidéo amateur circule sur les réseaux sociaux. On y voit des policiers et des habitants du quartier s'affronter. Une voix crie : "c'est de la provocation, ils ont tué mon frère". Les autorités resteront "extrêmement vigilantes sur la situation de ce quartier", rapporte Franceinfo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.