Aéroport d'Orly : l'homme abattu avait tiré sur des policiers à Stains

Aéroport d'Orly : l'homme abattu avait tiré sur des policiers à Stains©Capture d'écran Google StreetView

6Medias, publié le samedi 18 mars 2017 à 11h08

Le profil de l'homme abattu à l'aéroport d'Orly se dessine peu à peu. Originaire de Garges-lès-Gonesse en Seine-Saint-Denis, il était connu des services de renseignement.

Un homme a été abattu en début de matinée à l'aéroport d'Orly.

Il est 8h30 ce samedi 18 mars quand le suspect a tenté de dérober une arme à un militaire de l'opération Sentinelle, chargé d'assurer la protection des lieux sensibles face à la menace terroriste. Les forces de sécurité l'ont abattu alors qu'il s'était retranché dans un commerce de l'aéroport. Aucun personne n'a été blessée. L'aérogare d'Orly a été évacué et le trafic aérien a été totalement interrompu.

Selon une information de BFMTV, la police aurait établi un lien entre l'attaque à Orly et un contrôle de police qui a mal tourné plus tôt dans la matinée. Un peu avant 7 heures, trois policiers ont procédé au contrôle d'un véhicule à Stains, en Seine-Saint-Denis. Le conducteur a présenté ses papiers d'identité, avant de sortir une arme et de tirer en direction des représentants des forces de l'ordre. Une policière, qui faisait partie de la brigade, aurait été légèrement blessée.

Un véhicule volé retrouvé sur le parking d'Orly

Après avoir tiré, l'homme a réussi à prendre la fuite à bord d'une Clio, qu'il aurait ensuite abandonnée à Vitry, dans le département du Val-de-Marne. D'après Le Parisien, un t-shirt ensanglanté aurait été retrouvé à l'intérieur du véhicule. Le suspect "est connu des services de police et de renseignement" selon le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux. Il aurait volé une voiture, de la marque Citroën, qui lui aurait servi à se rendre à l'aéroport d'Orly. La police aurait retrouvé le véhicule sur le parking. D'après une information du magazine Le Point, l'homme abattu serait âgé de 39 ans et serait domicilié à Garges-lès-Gonesse en Seine-Saint-Denis.

Une opération de déminage a eu lieu une fois l'aéroport d'Orly sécurisé. Aucun explosif n'a été retrouvé sur les lieux d'après le ministère de l'Intérieur. Les avions qui devaient atterrir à Orly dans la matinée ont été déroutés vers l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulles. Plusieurs appareils sont bloqués sur la piste à Orly en attendant le retour à la normal.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
93 commentaires - Aéroport d'Orly : l'homme abattu avait tiré sur des policiers à Stains
  • merci a Messieurs les soldats,les policiers,les gendarmes et a eux seuls

  • urvoas ministre de la justice mis en place par valls disait il y a 2 jours que l'état d'urgence etait maintenant inutile et voulait le supprimer . felicitations a cet élégant bipede pour la justesse de son jugement , décidement les socialistes nous auront tous fait. au fait notre excellent ministre de l'intérieur (bruno leroux ) a mis du temps pour arriver environ 3 heures il a du venir a pieds ou alors il attendait que l'affaire se calme s'agissant de l'état d'urgence 3 heures c'estbien long

  • ca va termine a jamais avec laicite et facon comment traite l'etrangers plus de droit que les francais eux meme

    Rien compris .

  • Vient de seine-st-denis, comme par hasard !!!

  • " le retour à la normal"...... en français,cela s’écrit: "retour à la normalE