Acte 19 des "gilets jaunes" : un policier victime d'un malaise cardiaque à Paris

Acte 19 des "gilets jaunes" : un policier victime d'un malaise cardiaque à Paris
Des policiers et sapeurs-pompiers sur la place de la République, à Paris le 23 mars 2019

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 23 mars 2019 à 19h20

L'état de santé d'un policier est jugé "très sérieux" après avoir été victime d'un malaise cardiaque sur place de la République, à Paris. Cet accident n'est pas lié à des heurts avec des "gilets jaunes", selon la préfecture.

Un policier d'une compagnie d'intervention parisienne a été victime d'un malaise cardiaque, samedi 23 mars en fin de journée à Paris, en pleine opération de sécurisation de la place de la République où se trouvaient des manifestants dans le cadre de l'acte 19 de la mobilisation nationale des "gilets jaunes".

Auprès de franceinfo, la préfecture de police affirme que l'état du policier est "très sérieux". Les autorités, citées par BFMTV, précisent également que cet accident n'est pas lié à une confrontation avec des manifestants.

Selon des journalistes présents sur place, le membre des forces de l'ordre a d'abord été prise en charge par des street medics, ces secouristes volontaires qui viennent habituellement en aide aux manifestants blessés. Des sapeurs-pompiers sont ensuite arrivés pour prendre le relais et prodiguer un long massage cardiaque. La zone a été rapidement évacuée et sécurisée par les forces de l'ordre. Le Samu a évacué la victime vers un centre hospitalier.


Le déploiement des forces de l'ordre a été massif pour cet acte 19 du mouvement de contestation sociale des "gilets jaunes". Après les scènes d'émeute et de saccage sur les Champs-Élysées la semaine dernière, la grande avenue parisienne avait été interdite à toute manifestation. À 17 heures, il y avait eu 70 interpellations dans la capitale, 6.825 "contrôles préventifs" et 49 verbalisations sur le périmètre interdit, selon la préfecture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.