Acte 19 des "gilets jaunes" : Éric Drouet verbalisé à Paris

Acte 19 des "gilets jaunes" : Éric Drouet verbalisé à Paris
Le "gilet jaune" Éric Drouet défile à Paris, le 16 février

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 23 mars 2019 à 14h00

Éric Drouet, figure des "gilets jaunes", affirme avoir reçu une amende de 135 euros, en amont du défilé parisien de ce samedi 23 mars. 

Il est l'un des visages les plus médiatiques du mouvement. Éric Drouet a été contrôlé et verbalisé par les forces de l'ordre, au matin de l'acte 19 des "gilets jaunes".

Le chauffeur-routier a reçu une amende pour "participation à une manifestation non déclarée", selon une information LCI et BFMTV. Il se trouvait dans le quartier des Halles, dans le centre de Paris, lorsqu'il a été appréhendé. 


Plus tôt dans la journée, la préfecture de police de Paris avait annoncé que les policiers et gendarmes avaient procédé à plus de 2.000 contrôles préventifs et 31 interpellations.

En début de semaine, le domicile d'Éric Drouet, situé à Melun en Seine-et-Marne, avait été vandalisé. Dans la nuit de lundi à mardi, des individus avaient déversé de la peinture sur la façade, les volets et la boîte aux lettres de la maison. La voiture du manifestant avait également été taguée et les pneus avaient été crevés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.