Acier: une "guerre commerciale" entre l'Europe et les USA "ne fera que des perdants"

Acier: une "guerre commerciale" entre l'Europe et les USA "ne fera que des perdants"

Le ministre des Finances Bruno Le Maire à Paris le 2 mars 2018

AFP, publié le vendredi 02 mars 2018 à 15h26

Une "guerre commerciale" entre l'Europe et les Etats-Unis "ne fera que des perdants", a estimé vendredi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire, après la décision du président américain Donald Trump de taxer les importations d'acier et d'aluminium.

De telles mesures, si elles étaient confirmées, ne seraient "pas acceptables" et appelleraient "une réponse forte, coordonnée, et unie de l'UE", a ajouté M. Le Maire.

Il réunira "dans les prochains jours" les acteurs du secteur de l'acier français, affirmant que ces taxes "auraient un impact majeur sur l'économie européenne et sur des entreprises françaises comme Vallourec, ArcelorMittal ou Ugitech".

Donald Trump a annoncé son intention d'imposer dès la semaine prochaine des taxes douanières de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium sur les importations aux Etats-Unis afin de protéger l'industrie sidérurgique nationale. Affirmant dans l'un de ses tweets que "les guerres commerciales sont bonnes et faciles à gagner", il n'a toutefois pas spécifié quels pays seraient visés.

M. Le Maire a indiqué que "toutes les options sont sur la table", évoquant "un recours devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ou des contre-mesures pour limiter les importations américaines en Europe".

"Il existe dans certains pays des pratiques de dumping et des subventions massives qui faussent le commerce mondial", a cependant ajouté le ministre, visant implicitement la Chine. "Les autorités américaines le savent parfaitement, c'est ce sujet-là qui doit être traité et pas un autre", a déclaré M. Le Maire.

Le projet de taxation américain a suscité des réactions indignées dans le monde.

L'Union européenne "va réagir fermement et proportionnellement pour défendre (ses) intérêts", a affirmé jeudi le président de la Commission européenne, ajoutant que "nous ne resterons pas les bras croisés pendant que notre industrie est frappée par des mesures injustes".

"Le protectionnisme et les droits de douane ne sont pas la solution", a souligné le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
81 commentaires - Acier: une "guerre commerciale" entre l'Europe et les USA "ne fera que des perdants"
  • un chantage au traite transatlantique peut etre dont personne ne veut excepte les usa? traite qui ne serait qu une mise a mort de notre economie

  • Le constat est simple : si on avait pris ces mesures en France il y a quarante ans , la sidérurgie lorraine n'aurait pas disparu , et avec elle des milliers d'emplois qualifiés ;

  • TRUMP a entièrement raison. de plus il sait mener sa barque LUI. Pas comme toute la bande qui nous gouverne et fait prendre au peuple qui travaille des vessies pour des lanternes.
    Macron a vendu les boites ALSTOM et autres aux Américains en faisant des milliers de chômeurs, et d'autres encore ont été délocalisées en Europe, en Chine, en laissant des milliers d'ouvriers sur le carreau, en leur faisant des promesses lors de manifs où il se pavanait et ne foutait rien . Montebourg a toujours refusé de brader ces grandes boites. Macron s'en est chargé avec sa copine, celle qui a mis des millions dans sa poche en licenciant chez Danone et a hérité d'un ministère du travail.
    Alors, c'est pas la peine de critiquer TRUMP. Il gère SON PAYS comme il l'entend. C'est pas macron et lemaire qui vont lui faire des leçons de gestion, lui qui a fait d'une petite société léguée par son père, un EMPIRE.
    La FRANCE est FOUTUE. Alors, pendant que les élus se votent des 40% de rallonge sur leur paie en pleine nuit et que l'on ponctionne les vieux d'une CSG qu'ils ont déjà cotisé depuis un demi siècle, ils sont mal placés pour ramener leur fraise.
    TRUMP n'est pas dupe. Il rend l'invitation à macron sachant qu'il n'a aucun compte à recevoir de lui vu qu'il n'a jamais travaillé et ne connait rien à rien

    tout à fait d'accord avec vous !! Bonne analyse

    Il est bien dommage que peu de gens pensent comme vous; d'ailleurs peu de gens pensent tout court.

  • Macron est invité par Trump, ce sera le moment de se mettre à table pour clarifier les choses !

    vs revez .............le donald il se tape de la vis de manu....qui compte pour du beurre a peu pres dans tout sauf qu i la une voix a l o n u rie n d e plus

  • nous sommes déjà perdants avec E M et ses complices LREM !