Accusé d'agressions sexuelles, Patrick Poivre d'Arvor dans la tourmente

Accusé d'agressions sexuelles, Patrick Poivre d'Arvor dans la tourmente ©Panoramic

, publié le jeudi 18 février 2021 à 20h15

Comme le révèle Le Parisien ce jeudi 18 février, l'ancien présentateur du 20 heures de TF1 serait au cœur d'une enquête judiciaire pour "viols".

Ancienne star du JT de 20 heures, sur TF1, Patrick Poivre d'Arvor est dans la tourmente. Selon les informations du Parisien ce jeudi 18 février, une enquête judiciaire pour «viols» serait ouverte contre le journaliste.

Comme le précise le quotidien, une écrivaine, Florence Porcel, alors âgée de 21 ans, l'accuserait d'avoir abusé d'elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009 dans un contexte d'emprise psychologique et d'abus de pouvoir. Après avoir invité la jeune femme à assister aux coulisses du 20 heures, PPDA aurait abusé d'elle. Aujourd'hui âgée de 37 ans, l'écrivaine et chroniqueuse aurait livré un récit particulièrement glaçant de cette séquence à la justice.



Comme le précise Le Parisien, la jeune femme n'aurait pas pris conscience, au moment des faits, qu'elle venait de subir un viol, impressionnée par le charisme de son présumé agresseur. Comme l'explique le quotidien, ces faits d'agressions sexuelles se seraient reproduits en 2009 alors que le journaliste avait rejoint la société de production A Prime Group, qui produit des émissions littéraires. En 2018, l'écrivaine trentenaire s'est finalement décidée à se tourner vers la justice dans un contexte de libération de la parole sur les violences sexuelles. Contacté par Le Parisien, Patrick Poivre d'Arvor aurait évoqué des "accusations qui ne peuvent être que fantaisistes". Son avocat, également joint par le quotidien, aurait pour sa part indiqué que PPDA ira répondre aux questions que la justice lui posera. PPDA s'est dit « révolté par la manière dont on cherche à l'instrumentaliser pour assurer la promotion d'un roman », a indiqué Me François Binet dans un communiqué relayé par Le Point tout en précisant que le journaliste avait l'intention de déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Florence Porcel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.