AccorHotels réfléchit à prendre une participation minoritaire au capital d'Air France-KLM

Chargement en cours
AccorHotels envisage une "prise de participation minoritaire" au capital du groupe franco-néerlandais Air France-KLM​
AccorHotels envisage une "prise de participation minoritaire" au capital du groupe franco-néerlandais Air France-KLM​
1/2
© AFP, Eric Feferberg
A lire aussi

AFP, publié le lundi 04 juin 2018 à 11h23

AccorHotels envisage une "prise de participation minoritaire" au capital du groupe franco-néerlandais Air France-KLM, d'après un communiqué du groupe hôtelier publié dimanche soir, au moment où Air France traverse une crise sociale née de revendications salariales.

Les "réflexions" d'AccorHotels en sont à un "stade préliminaire", selon le communiqué. D'après le journal Les Echos, elles porteraient sur les 14,3% que détient l'Etat français, premier actionnaire du groupe aérien.

"L'Etat envisagerait de se défaire de tout ou partie de ses 14,3% au capital du groupe franco-néerlandais", affirme le quotidien, qui considère que trois options sont sur la table: un rachat de la totalité de la participation de l'Etat par AccorHotels, un rachat partiel, ou enfin un "+swap+ dans lequel l'Etat recevrait des actions AccorHotels en échange de ses titres Air France-KLM". 

Les deux groupes forment déjà régulièrement des partenariats commerciaux, et discutent depuis plusieurs années de projets communs dans le numérique et d'une "plateforme commune de fidélisation et de services qui permettraient aux clients des deux groupes, leaders mondiaux du voyage, de bénéficier d'une offre enrichie de services autour de la mobilité à travers le monde", détaille le communiqué d'AccorHotels. 

Pour ce dernier, la prise de participation viserait donc à "conforter ce projet industriel de croissance".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU