Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé et de BFM" en novembre 2013, est condamné à 25 ans de prison

Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé et de BFM" en novembre 2013, est condamné à 25 ans de prison©BENOIT PEYRUCQ / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 25 novembre 2017 à 08h32

Il avait été qualifié d'"ennemi public numéro un" pendant cinq jours de traque. Une peine de 25 ans de réclusion criminelle a été prononcée, vendredi 24 novembre, contre Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé", jugé depuis une semaine devant la cour d'assises de Paris pour tentatives d'assassinat et séquestration. Sa peine est assortie d'une période de sûreté des deux tiers.

Avant que la cour ne se retire pour délibérer, l'accusé n'a pas souhaité s'exprimer. Voici les quatre temps forts de son procès.

La ligne de défense de Dekhar, qui souhaitait "une mort romantique"

Abdelhakim Dekhar, qui se présente comme un "intellectuel", s'est plusieurs fois emporté en parlant politique pendant son procès, évoquant aussi bien la colonisation de l'Algérie que la crise de la…

Lire la suite sur Franceinfo

 
3 commentaires - Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé et de BFM" en novembre 2013, est condamné à 25 ans de prison
  • quelle erreur judiciaire, encore et toujours !!!
    c'est un intellectuel de gauche révolutionnaire, bon sang, ça crève les yeux !!!

    Bravo pour l'humour!
    Le problème, c'est que l "intellectuel" en question sera rapidement remis sur le pavé... avec tous les risques que cela comporte.

  • La faute à qui de telles dérives lors de son procès où il fait des amalgames dont certains ont pu utiliser ces arguments pour perdurer sur des discours de l'embrigadement sectaire et ont pu se radicaliser et prospérer sur de tels discours...

    Ces discours restent erronés, car, c'est un mélange de faits n'ayant aucun motif pour agir sur des innocents au sein des démocraties...

    Et dont certains en manque de repères s'y plongent pour s'autoriser à tuer sur des actes barbares, l'autre....

    Tous ces amalgames où certains ont été inculqués.... Et dont il y a certains de cette confession musulmane qui alertent les démocraties de ces discours d'intolérance envers les démocraties pour exprimer le danger à laisser véhiculer des discours de haine loin de toute vérité historique...

    Où la Colonisation, présentée comme elle le fut...

    Si l'on reprend le factuel..... C'est un pays qui a vécu plusieurs invasions....

    Au fil des générations...

    Et où vouloir faire porter à l'Histoire de l'Algérie à l'époque du présent... Qu'ils en étaient responsables... Alors que Département Français.... Etc...

    C'est ne pas connaître l'Histoire depuis l'Origine de ce pays où plusieurs représentations furent venus dans ce pays...
    Et où les Berbères étaient des tribus qui au cours des siècles d'Histoire ont été sur d'autres ethnies qui vinrent s'installer dans ce pays...
    Combien étaient ils venus d'ailleurs ? Sur des siècles d'Histoire ?

    Car les citoyens de l'époque de l'Algérie n'étaient pas des combattants....

    Il y a eu des groupes islamistes qui ont revendiqué leur terre et où ils ont voulu renvoyer ceux qui étaient présents et donc, les Français de cette Terre et où les affrontements furent :

    Entre les Islamistes du FLN.... Une autre mouvance d'hier....
    Avec ceux qui voulaient se maintenir car c'était un Département Français à cette époque...
    Mais, ceux qui avaient les armes.... N'étaient pas les citoyens présents....

    C'était le FLN, contre une Organisation OAS... Et où des militaires venus de France étaient en renfort à cette guerre qui n'a pas été déclarée par ceux qui y étaient en citoyens pacifiques..

    Ce fut une période où certains ont voulu s'imposer en réclamant une Terre qui était elle-même sous invasion et dont reprendre le factuel de l'Origine permettrait de modérer certains discours..

    Donc, il faut faire attention à évoquer la Colonisation... Elle revêt tout et n'importe quoi, à la fois..

    Où certains utilisent ce fait comme un vecteur de la haine et de revanche sur l'autre et où cet autre n'était pas l'ennemi comme certains l'imaginent...

    Les rapatriés d'Algérie ont vécu des pertes humaines sans avoir les armes à la main... Sur des attentats idem à ceux de nos jours... Même méthodologie et où les armes blanches et autres moyens de bombes sur des attentats de rue.... Etc... Où la décapitation existait déjà !

    Ce fut un mouvement Islamiste qui a voulu s'imposer et dire que cette Terre était à eux...

    Ils ont été entendus.

    Que veulent ils de plus ?

    Ne sont ils pas si présents de nos jours en France ! Pour oser clamer la colonisation ?

    Ce sont des interrogations légitimes...

    Car, certains utilisent cet argument pour revendiquer des actes loin de toute humanité et où la barbarie s'est substituée à la conscience humaine...

    Alors reprendre l'Historique sur du factuel...

    Et oser se servir de l'argument de la colonisation d'Algérie, c'est une leurre et une imposture où rien ne peut justifier ces actes barbares où la fanatisme et la radicalisation mènent des gens à s'imposer à d'autres en tuant les innocents des démocraties et où tous ces actes sont médiatisés et répertoriés dans le monde...

    Les experts du terrorisme et des Historiens reconnus travaillent à en comprendre les motifs pour endiguer ces actes de terreur envers des innocents....

    Donc, on peut s'interroger dès lors qu'un Islam en concurrence avec un autre Islam puisse aller tuer d'autres Musulmans sur des appartenances diverses...

    Qui peut résoudre ces antagonismes qui s'imposent à des innocents dans les démocraties ?

    Toutes ces questions sont légitimes...

    Si l'on veut maintenir l'Humanité au sein des démocraties et où :

    Liberté, Egalité et Fraternité auront encore un sens pour les futures générations...

    Car, ce sont les démocraties qui sont menacées d'extinction... Si certains imposent des diktats à d'autres et où ce ne sont que des prétextes pour aller vers des actes de terreur...

    Toutes ces interrogations sont sur des débats d'experts et où nous avons la responsabilité d'évoquer le danger à laisser prospérer l'idéologie d'un Islam radicalisé qui rejette l'autre... Et qui tue l'innocence et la fraternité des citoyens qui évoluent dans les démocraties...

    Ces interrogations sont légitimes... Et nombreux y sont à se questionner...

    Sur quel demain allons nous ?

    Si cette idéologie perdure... Sans qu'ils puissent reprendre l'origine d'où ils viennent et qui sont ils à vouloir agir ainsi sous des diktats de la terreur...

    vous m'avez compressé !

  • Enfin une peine de prison à la hauteur des atrocités commises ! Est-ce l'effet Macron , souhaitons- le tout au moins ....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]