France

A69 : week-end de contestation crucial contre un projet polémique d'autoroute

Samedi 22 avril, des militants écologistes vont se rassembler à Vendine (Haute-Garonne), où devrait passer une autoroute pour relier Castres à Toulouse. Ils contestent néanmoins vouloir en faire une ZAD, rapporte “Le Huff Post”, vendredi 21 avril.

Le samedi 22 avril marquera la première journée de mobilisation contre l’autoroute A69 censée relier Castres à Toulouse. Les militants écologistes vont se rassembler sur la zone où la voie devrait sortir de terre d’ici 2025, rapporte Le Huff Post.

Dans un climat de tension autour des différentes manifestations contre la réforme des retraites et contre les mégabassines, Gérald Darmanin redoute des débordements et prévoit “d’énormes difficultés se poseront pour les forces de l’ordre”. Une sortie qui n’a pas plu au collectif La voie est libre : “Malgré les provocations et les tentatives de diabolisation du ministre de l’Intérieur, nous mettons tout en œuvre pour faire de ce week-end une mobilisation massive, conviviale et constructive.” Thomas Brai, fondateur du Groupe national de surveillance des arbres (GNSA), rappelle notamment qu’il s'agit “d’un lieu de rassemblement. Pas une ZAD”.

Un projet pas encore entériné

Pour rappel, ce projet d’autoroute A69 long d’une cinquantaine de kilomètres doit permettre de relier Castres à Toulouse en moins d’une heure. Ce qui provoque la colère des écologistes, ce sont les 400 hectares de terres agricoles qui vont être artificialisées pour ce projet.

Le collectif Dernière Rénovation a déjà manifesté son opposition en aspergeant de peinture l’hôtel de région à Toulouse, mercredi 19 avril. Carole Delga, présidente de la région Occitanie, cristallise visiblement les tensions puisque, selon Mediapart, l’élue socialiste voit certains de ses alliés écologistes lui tourner le dos après qu’elle s’est positionnée en faveur de ce projet. Par ailleurs, cette autoroute, dont la construction a débuté le 6 mars, n’est pas encore entérinée puisque, d’après Mediapart, Clément Beaune, ministre des Transports, doit “réexaminer l’ensemble des projets autoroutiers actuellement envisagés”, l’A69 comprise. De quoi motiver les militants à se rassembler le samedi 22 avril.

publié le 21 avril à 19h20, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux