A Val d'Isère, le ski d'été prend ses quartiers avec 15 jours d'avance

Chargement en cours
Des élèves d'une école de ski sur les pistes pour le premier jour de la saison de ski d'été, le 3 juin 2018 à Val d'Isère, en Savoie
Des élèves d'une école de ski sur les pistes pour le premier jour de la saison de ski d'été, le 3 juin 2018 à Val d'Isère, en Savoie
1/2
© AFP, ROMAIN LAFABREGUE

AFP, publié le dimanche 03 juin 2018 à 13h22

La station de Val d'Isère (Savoie) a ouvert exceptionnellement dimanche matin une partie de son domaine skiable pour proposer du ski d'été, qui se pratique habituellement sur un glacier, grâce au fort enneigement accumulé cet hiver.

Pour l'ouverture, "quelque 200 personnes", dont de nombreux élèves de skis alentours, dévalaient les quatre pistes ouvertes (verte, bleues et rouge) du versant nord du rocher de Bellevarde, ouvertes de 06H30 à 12H10, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la célèbre station de ski alpine.  

Situées à 2.600 mètres d'altitude, ces pistes desservies par le télésiège "Marmottes" offrent un dénivelé d'un peu plus de 300 mètres.

"C'est une première dans l'histoire de la station de Val d'Isère car habituellement l'ouverture se fait au glacier du Pissaillas, situé à 3.200 mètres d'altitude. Sur le domaine, on a encore 2 à 3 mètres de neiges cumulées là où les dameuses passent", a ajouté la porte-parole.

Les passionnés de glisse ont environ "une quinzaine de jours" pour profiter du domaine, avant le déneigement du col routier de l'Iseran. 

Seul le glacier du Pissaillas sera alors accessible pour les skieurs d'été, jusqu'au 13 juillet.

Activité confidentielle en France, pratiquée notamment par les équipes nationales, le ski d'été a pesé moins d'1% du chiffre d'affaires annuel des remontées mécaniques en 2016, selon Domaines skiables de France.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.