A Toulouse, une retraitée reçoit une taxe d'habitation de près de 36 000 euros

A Toulouse, une retraitée reçoit une taxe d'habitation de près de 36 000 euros©Panoramic

publié le dimanche 16 janvier 2022 à 15h15

Esthéticienne à la retraite, la personne a été victime d'une erreur de saisie de l'administration fiscale, rapporte 20 Minutes. 

Une grosse frayeur. C'est ce qu'a dû ressentir cette retraitée toulousaine en début de semaine dernière.

Ancienne esthéticienne, la femme était donc censée être exonérée de taxe d'habitation. Pourtant, elle a reçu un échéancier de l'administration fiscale avec la somme très salée de 39 500 euros à payer, rapporte 20 Minutes qui relaye une information de La Dépêche.


 Une "erreur de saisie"

Des chiffres astronomiques et totalement incohérents avec le bien immobilier de la retraitée, une maison située dans le quartier de la Lardenne. Elle s'est alors empressée de signaler le problème, avant que les prélèvements ne commencent. Vendredi 14 janvier, tout est finalement rentré dans l'ordre indique 20 Minutes. Ce petit coup de chaud aurait pour origine "une erreur de saisie" a précisé l'administration fiscale à La Dépêche.

Comme le rappelle Midi Libre, la taxe d'habitation est peu à peu supprimée depuis 2018 et une réforme initiée par Emmanuel Macron. Le ministère de l'Economie explique qu'en 2020, 80% des foyers avaient déjà pu bénéficier de cette suppression. Pour ceux qui continuaient à la payer en 2021, une baisse de 30% en moyenne de la somme à payer avait été observée. Pour savoir si vous devrez éventuellement vous en acquitter en 2022, le site impôts.gouv.fr a mis en ligne un simulateur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.