A Paris, manifestation contre les violences faites aux femmes

Chargement en cours
 Manifestation contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre 2017 à Paris

Manifestation contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre 2017 à Paris

1/2
© AFP, FRANCOIS GUILLOT
A lire aussi

AFP, publié le samedi 25 novembre 2017 à 16h45

"Toujours et partout contre les violences faites aux femmes": derrière ce slogan, environ un millier de personnes manifestaient samedi à Paris à l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, a constaté une journaliste de l'AFP.

Comme chaque année, organisations féministes, partis de gauche (PCF, NPA, LO ..) et syndicats (Solidaires notamment) appelaient à défiler pour dénoncer les violences subies par les femmes.

En début de cortège, des femmes vêtues de noir portaient le nom de victimes assassinées en 2017 autour du cou, comme celui de Doris, 53 ans, tuée à Aubenas le 21 janvier ou Sylvie, 47 ans à Rigny-le-Ferron (Aube) le 12 février.

"Debout debout", "levons nous femmes esclaves", ont chanté les manifestants, associations féministes en tête.

Des panneaux reprenaient des slogans tels que "ras le viol" ou encore "Du MLF à Femen à #Metoo, vive la lutte des femmes".

La manifestation, qui prend cette année une résonance particulière avec le contrecoup du scandale Weinstein, est prévue entre les places de la République et de l'Opéra.

Seins nus, plusieurs Femen dont Inna Shevchenko, une de ses figures majeures, étaient aussi présentes.

Plus tôt dans la journée, le président Emmanuel Macron a déclaré l'égalité entre les femmes et les hommes "grande cause du quinquennat" et présenté tout un plan misant sur la répression et l'éducation pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.
 
13 commentaires - A Paris, manifestation contre les violences faites aux femmes
  • Apparamment ,plus un rassemblement politique que social ...

  • cela fait maintenant plusieurs mois que ce sujet est traité et qui plus est uniquement dans un sens écorner l'image masculine messieurs attention ne plus courtiser, ne plus tenir la porte, ne laisser jamais la priorité à une personne dites du sexe faible alors que pour la plupart elles sont bien plus forte enfin pendant ce temps pas de vague sur d'autres sujets ce qui arrange bien le gouvernement

  • On va devoir s'excuser d'être un homme dans cette société française. Que ceux qui violent et agressent sexuellement soient condamnés ! Mais qu'on arrête de généraliser. Cela me rappelle ceux qui stigmatisent des communautés entières pour quelques brebis galeuses. Dans cet esprit on nous fait comprendre qu'on n'a pas le droit de regarder les jambes d'une fille en minijupe. Désolé mais les nanas c'est pareil quand elles voient un beau mec ! Marre de ces sottises !

  • A qui s'adressent-ils les partis de gauches dans la rue ? au nom de qui peuvent-ils juger l'autre ? qui est-il cet autre ? Il n'y a pas deux hommes sur cette terre. Ils ressemblent à UN ! Alors l'humilité serait la bienvenue .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]